Terrasolis

Pourquoi s’intéresser au carbone ?

Demain on pourrait imaginer que la coopérative ou le négoce soit apporteur d’affaires en allant chercher des acheteurs de crédits carbone sur son territoire afin de financer la transition de ses agriculteurs. Photo : Bernard 63/Adobe Stock

Le sujet du carbone est un nouveau marché qui s’ouvre aux agriculteurs. Ceux-ci pourront être payés pour du carbone stocké

S'y retrouver entre méthodes et outils en faveur du carbone

Il est difficile de faire le calcul de son bilan carbone à la main en s’appuyant seulement sur la méthode. C'est pourquoi différents outils existent. Photo : sodawhiskey/Adobe Stock

À ce jour, six méthodes agricoles sont labellisées bas carbone. Différents outils sont présents sur le marché pour réaliser les diagnostics carbone des exploitations agricoles. L’un des objectifs est de générer des crédits carbone ou certificats, afin de rémunérer les agriculteurs pour leurs pratiques vertueuses en faveur du carbone.

L'agriculture, acteur clé de la bioéconomie

"La bioéconomie doit jouer sur la complémentarité des ressources et non pas les mettre en concurrence", estime Sylvie Brunel,géographe, économiste, écrivaine et professeur à la Sorbonne. Photo : H.Grare/Pixel Image

Le 2ème congrès de l’histoire de la FC2A Nord Est s’est tenu le 18 mai à Gérardmer (Vosges). Les invités ont échangé sur le thème de la bioéconomie devant un parterre de 200 participants. Grand témoin de la journée, Sylvie Brunel a dressé les bases de la bioéconomie