start-up

Un challenge pour rapprocher start-up et négoces sur l’innovation

Dans le cadre de Négoce-up', un chèque de 50 000 euros sera attribué pour financer la collaboration start-up/négoce.

Le challenge Négoce-up’ vise à soutenir des projets de collaboration de start-up et PME candidates avec des négoces parrains. Un tremplin pour ces entreprises afin qu’elles puissent développer un nouveau projet et le confronter directement à la réalité du terrain. Les solutions innovantes doivent tourner autour du biocontrôle, des biostimulants, du numérique ou de la robotique.

Du temps et de l’argent

Le développement d’innovations agricoles s’étale sur plusieurs années. Il faut donc investir dans le temps, de l’argent et des moyens humains. © Mooshny/Fotolia

Les start-up abondent dans le secteur agricole. Pourquoi est-il primordial que les coopératives et les négoces travaillent avec elles ?

Agri Food Tech : InVivo parie sur les start-up

Yves Christol, DG de Néodis, Chantal Marion, vice-présidente de Montpellier Métropole, Frédéric Guyot, DG délégué de Gamm vert, et Pascal Peny, ‎directeur du service partenariats chez Montpellier SupAgro. Photo : A.Bressolier/Pixel Image

Le premier groupe coopératif agricole français, InVivo, a décidé de s’intéresser de près à l’alimentation de demain et plus particulièrement à l’Agri Food Tech (entendez : la rencontre de l’alimentation et des nouvelles technologies).

« Le data pour passer de réaction à prévention »

"L'étude porte sur les États-Unis, où il y a davantage de start-up à analyser", confie Nathalie Doré, directrice générale de L'Atelier BNP Paribas North America. Photo : M.Gagneux/Pixel Image

À l’occasion du Vivatech, L’Atelier BNP Paribas North America présentait les résultats de son étude sur les start-up aux États-Unis dont les innovations numériques changeront l’agriculture de demain.