Soufflet

Les nouveaux régimes boostent la filière

Pour convaincre ses agriculteurs d’emblaver des lentilles, le groupe Soufflet contractualise la culture  jusqu’à un an avant la récolte. © Cristi180884/fotolia

Sans gluten, végétalien ou encore vegan, ces nouveaux régimes profitent à la filière lentilles vertes du groupe Soufflet. Le géant aubois a multiplié par 50 la surface de production en huit ans et continue d’investir sur la lentille. Objectif pour Soufflet : commercialiser 100 % de lentilles « origine France » dans les années à venir.

La RSE progresse chez les distributeurs agricoles

Introduire des chouettes dans les vignes fait partie du volet environnemental de la RSE. © Les vignerons de Buzet

Des sociétés ont pris très tôt le parti de développer la responsabilité sociétale des entreprises. Coup de projecteur sur ces pionnières en viticulture et sur des structures qui le mettent en place.

Intégrer les futurs ARC avec une pépinière

L’objectif est de former les nouveaux arrivants tout en les sensiblisant à la politique commerciale du groupe, selon Antoine De Zutter, directeur commercial et marketing de Soufflet Agriculture. Photo : M.Lecourtier/Pixel image

Pour être légitime et porteur de valeur ajoutée, il n’est pas question pour Soufflet Agriculture de lancer un agent relation culture sur le terrain dès son recrutement. Une période de formation au sein du groupe est systématique.

Bientôt 185 000 t de stockage à La Pallice

Jean-François Lépy, DG de Soufflet Négoce (à gauche), et Jean-Michel et Michel Soufflet au centre, posent la 1ère pierre du futur silo à Chef-de-Baie (La Pallice), le 9 octobre 2015. Mise en service prévue début 2017. Crédit : Olivier Lévêque/Pixel Image

En présence de Béatrice Abollivier, préfète de Charente-Maritime et de Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle, Jean-Michel Soufflet, président du directoire, accompagné de son père Michel, ainsi que Jean-François Lépy, DG de Soufflet Négoce, ont posé ce midi la première pierre du futur silo « bord à quai » d’une capacité de 63000 t dans le port d