Soufflet

7,7 Mt de céréales exportées pour 2021-2022

7,7 Mt de céréales ont été exportées depuis Rouen, ce qui correspond à la moyenne décennale du port de Rouen (7,1 Mt) et représente sa 3e meilleure performance enregistrée sur les dix dernières campagnes. Photo : Photoagriculture

Haropa Port Rouen et les opérateurs céréaliers rouennais (Groupe BZ, Simarex, Sénalia, Soufflet-Socomac) ont réalisé une « bonne campagne 2021-2022 » avec 7,7 Mt de céréales exportées entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022, soit une progression de + 17,8 % au regard de la précédente campagne qui avait totalisé 6,5 Mt.

Les acteurs agricoles s’investissent

Ligne fret Les Aubrais - Orgères-en-Beauce. Photo : SNCF Réseau

De simples utilisatrices du fret ferroviaire, certaines coopératives en deviennent des acteurs à part entière en s’engageant, y compris financièrement, dans la rénovation des petites lignes qui desservent leurs installations.

À Rouen, livraison sur rendez-vous

Photo : Sénalia

Respecter les rendez-vous fixés par les silos portuaires n’est pas une sinécure pour les transporteurs routiers qui y acheminent les céréales.

La stratégie du nouvel ensemble est dévoilée

« Nous avons racheté les titres de Soufflet, l’opération est financée, se félicite Thierry Blandinières. Cette acquisition de Soufflet n’est qu’une étape sur le futur projet. » Photo : DR

C’est officiel : Soufflet est une filiale d’InVivo depuis le 9 décembre. Thierry Blandinières l’a annoncé en conférence de presse. Deux grandes décisions ont déjà été prises : investir dans le malt et céder Soufflet Alimentaire au groupe Avril. Tour d’horizon de la stratégie de ce nouvel ensemble.

Un approvisionnement auprès de plus de 400 agriculteurs français

Thierry Liévin (à gauche) et Amaury Demeestere, respectivement directeur général et responsable commercial de Soufflet Alimentaire, ont rappelé la volonté de développer des productions en France. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Soufflet Alimentaire travaille avec plus de 400 agriculteurs français pour s’approvisionner en lentilles vertes, riz de Camargue, pois chiche et quinoa. Ces productions sont mises en place par Soufflet Agriculture et des coopératives.

La course à la taille critique

« Cette course à la taille critique s’est soldée par une évolution d’un modèle polyvalent à un modèle multispécialisé ou spécialisé mais aussi par de nombreux regroupements entre coopératives », détaille Matteo Neri. Photo : DR

« Création de valeur, gains de compétitivité mais aussi préservation du modèle coopératif et accès aux financements constituent les grands enjeux de la filière », évoque Matteo Neri, directeur d’études chez Xerfi suite à la sortie de l’étude « Les nouveaux défis des coopératives agricoles - Perspectives de croissance à l’horizon 2023, leviers de développement et évolutions du jeu concurrentiel ».