Sèvre et Belle

« Difficile d’être compétitif face au blé russe »

« La collecte a été bonne en 2017, proche de 80 000 t, indique Médéric Brunet, directeur de Sèvre et Belle. Malheureusement, la récolte 2018 est en recul de 12%, à 70 000 t. Photo : O.Lévêque/Pixel Image

À l’occasion de son assemblée générale hier, jeudi 29 novembre, la coopérative Sèvre et Belle, opérant dans le sud des Deux-Sèvres, a présenté à ses adhérents le bilan de l’exercice 2017-2018.

2015 : record de collecte et filière soja non OGM

Sèvre et Belle est à l’initiative d’une filière soja non OGM, avec l’usine d’aliments Alicoop et en partenariat avec Charentes Alliance-Coréa et Cap Faye, détaille Médéric Brunet, le directeur. Photo : Sèvre et Belle

Lors de l’assemblée générale du 26 novembre dernier de la coopérative Sèvre et Belle (La Crèche, Deux-Sèvres), Médéric Brunet, le directeur, est revenu sur la collecte record de 91391 tonnes, notamment expliquée par une forte augmentation de la collecte colza (+83%), de l’orge d’hiver (+85%) et du maïs (+50%).

Pixae : démocratiser l’agriculture de précision

Dans le cadre des premiers Trophées des initiatives coopératives, un collectif de coopératives a reçu le Trophée de bronze dans la catégorie Protection de l'environnement. Pixae, c’est un réseau d’intelligence collective porté par dix coopératives agricoles. Son objectif ?