semences

Une quasi-stabilité du plan de production en France avec 84500 ha

3229 agriculteurs multiplicateurs sont impliqués dans la production de maïs semence, mais ce nombre est en baisse de 5% en 2022. Photo : olivierguerinphoto

84500 hectares, c’est le programme de production de semences de maïs mis en place en France en vue de la campagne 2022-2023.

« Un chiffre qui marque une quasi-stabilité du plan de production France par rapport à 2021, et confirme la place de la France en tant que premier producteur européen de semences de maïs », indique Maize in France.

La filière semencière déstabilisée par la guerre en Ukraine

« À date, on estime que 70% des semences de maïs et 75% des semences de tournesol ont pu être acheminées, mais rien ne garantit que les agriculteurs sur place seront en capacité de réaliser ces productions », indique Claude Tabel. Photo : pavlobaliukh

La Russie et l'Ukraine sont les deux premières destinations des semences françaises hors de l’Union européenne. L’UFS a tenu une conférence de presse le 14 avril dernier afin de faire le bilan des impacts actuels et à venir pour ses entreprises adhérentes.

« Semons pour un avenir prospère »

Michael Keller, secrétaire général de l’ISF. Photo : DR

L’Espagne accueille le 72e congrès annuel de l’ISF à Barcelone. L’occasion pour les acteurs mondiaux de la semence de rappeler que la semence est au cœur des défis de la planète. Alors que le contexte mondial n’aura jamais été aussi imprévisible, Michael Keller rappelle que « la production agricole est un combat de tous les jours ».

« Nous sommes les fermiers pour les consommateurs de nos territoires »

Christian Reclus, DG d’Arterris, a rappelé que les investissements structurants de la coopérative ont nettement augmenté, passant de 8,8 M€ en 2019/2020 à 17 M€. Photo : Arterris

Cela faisait deux ans que le groupe Arterris n’avait pas convié la presse pour une conférence. Ce jeudi 10 février, son directeur général, Christian Reclus, est revenu sur les faits marquants de ces 24 derniers mois, dans le secteur végétal, dans les productions animales mais aussi dans la distribution alimentaire.

1000 ha de multiplication de pois chiche

Yves Courbis (à gauche) et Didier Nury, respectivement président et directeur général de Top Semence, ont présenté le bilan de l’année écoulée. Photo : Top Semence

Top Semence a tenu ce décembre son assemblée générale. Malgré des conditions climatiques pénalisantes pour les cultures principales, le résultat de cette année est satisfaisant pour l’union de onze coopératives.