phyto

Réduire l’exposition des phyto avec ezi-connect

BASF veut proposer le système ezi-connect à toute l’industrie des phyto afin d’avoir un outil commun. Photos : S.Bot/Pixel image

BASF a développé, avec un prestataire hollandais, ezi-connect, un système de remplissage du pulvérisateur en transfert fermé. Ainsi l’exposition de l’agriculteur aux produits phyto est supprimée pendant le remplissage et le nettoyage du pulvérisateur.

Des changements pour 2016

Les mesures de simplification portent notamment sur l’allégement du renouvellement, avec une périodicité harmonisée à cinq ans pour toutes les catégories de certificats. N. Chemineau/Pixel image

Le Certiphyto va être rénové en 2016 afin de simplifier sa délivrance et son renouvellement. Cinq certificats, au lieu de neuf, se répartiront entre l’utilisation, le conseil et la vente des produits phyto. Un seul certificat concernera la distribution pour la vente aux professionnels et au grand public.

Une dématérialisation complète des demandes

« Pour la déclaration, nous avons essayé d’imaginer un dispositif simple, bien plus allégé que celui des certificats d’économies d’énergie », souligne Laurent Jacquiau de la DGAL. Photo : S.Bot/Pixel image

Le ministère de l’Agriculture développe une application informatique afin que les obligés et les éligibles aux CEPP saisissent leurs demandes dès le 1er juillet prochain. À quelques mois du démarrage des CEPP, de nouveaux textes sont encore attendus. Un décret précisera certaines modalités.

Fiabilité des données et ergonomie

Le nouveau site Ephy se veut ergonomique.

Après plusieurs mois de travail, l’Anses dévoilera dans les prochains jours le nouveau site E-Phy. Il donnera une photographie en temps réel de l’état des autorisations des produits (phyto, adjuvants et MFSC). Le moteur de recherche se veut performant avec un système de filtres.

Tester les produits pour mieux guider le client

Au total, une centaine de variétés sont testées sur la plateforme expérimentale de BayWa. Photo : BayWa

Pour guider ses clients vers une utilisation optimale des produits phytosanitaires, le distributeur allemand BayWa s’appuie sur une équipe de dix conseillers terrain. Ils sont connectés au quotidien avec la station expérimentale de BayWa sur laquelle tous les produits sont testés.

L'EFSA confirme la sécurité du glyphosate

Le rapport propose une nouvelle mesure de sécurité qui permettra de renforcer le contrôle des résidus de glyphosate dans l’alimentation. Photo : S.Bot/Pixel image

L’Efsa et les États membres de l’UE ont finalisé la réévaluation du glyphosate et publient leurs conclusions ce 12 novembre. Le rapport conclut qu’il est improbable que le glyphosate présente un danger cancérogène pour l’homme et propose une nouvelle mesure de sécurité qui permettra de renforcer le contrôle des résidus de glyphosate dans l’alimentation.

Le plein d’innovations pour 2015-2016

Photos : F. Pierrel, R. Rapp, L. Theeten / Pixel Image

Pour la campagne 2015-2016, Philagro développe son offre principalement sur les segments céréales à paille, colza, vigne et pomme de terre. Cette entreprise française compte trois actionnaires, tous dans la chimie / protection des plantes et implantés au Japon.

Sorties phyto & semences prévues en 2016-2017

Outre les sorties prochaines en fongicides céréales et produits de biocontrôle pour 2016-2017, Syngenta mise fortement sur les semences de blés hybrides pour 2020 en France. Photo : S.Bot/Pixel image

Avec en moyenne une nouvelle matière active sortie par an entre 2008 et 2014, et 600 lancements de nouveaux produits chaque année dans le monde (dont formulations), Syngenta annonce des parts de marché de 20% en 2014 (18% en 2005), s

La profession en ordre de marche

Cette traçabilité des phytos va engendrer des bouleversements industriels importants. Photo : I. Aubert/Pixel image

Le marché phyto est déjà fortement impacté par la réglementation. La traçabilité est une contrainte supplémentaire pour la profession. Toutefois, les entreprises s’attellent à tout mettre en œuvre pour s’approcher au plus près du délai imposé.

Dorénavant, l'Anses évalue et décide

L’enjeu pour l’Anses est de concilier le maintien d’une expertise scientifique indépendante pour ces évaluations et la responsabilité de délivrance des AMM.

L’Anses a fêté ce 1er juillet ses cinq ans, et a reçu comme cadeau, outre un nouveau bâtiment flambant neuf qui sera inauguré la semaine prochaine, de nouvelles missions.

DVP et ZNCA cohabitent avec les ZNT

« L’un des enjeux est une implantation racinaire suffisante pour que le système racinaire en place limite le ruissellement », indique Alain Tridon, sous-directeur de la qualité et de la protection des végétaux à la DGAL. ©Stockr/Fotolia

Les nouvelles autorisations de mises sur le marché apportent de nouvelles exigences sur l’utilisation des produits phyto. Ainsi de nouveaux dispositifs ont vu le jour ces dernières années.