Noriap

Chanvre, chia, lupin et tournesol pour diversifier les assolements

Noriap expérimente le chanvre afin de valider un process de récolte pour un débouché graines, pailles et fibres et d’évaluer la marge brute potentielle. Photo : Noriap

Noriap teste quatre nouvelles cultures : le chanvre, le lupin, le tournesol et le chia. Cette dernière culture est testée pour la première fois en 2022.

Depuis trois campagnes, Noriap expérimente le chanvre sur de petites surfaces (5 à 10 hectares).

L’outil Scopix libère du temps au TC et à l’agriculteur

Quand Denis Caillot (à droite) a proposé Scopix à Cyril Boulet en début d’année 2021, ce dernier a tout de suite accepté. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

50 agriculteurs accompagnés par Denis Caillot, TC services et OAD pour Noriap, utilisent l’outil de traçabilité Scopix. Il vient en complément de Smag. Ainsi, Denis Caillot gagne du temps lors de la réalisation des documents réglementaires de l’agriculteur. De plus, Scopix est facile d’utilisation.

Le transport fluvial réinventé

Chargement d'un bateau en céréales. Photo : DR

Chargeurs de céréales et de granulats se sont associés dans le projet Multiregio, pour la construction d’une série de bateaux adaptés au petit gabarit pouvant être assemblés en convoi sur les fleuves et grands canaux.

« Proposer une palette de réponses pour les adhérents »

Le tournesol fait partie des cultures expérimentées par Noriap pour trouver des solutions allongeant les rotations. Photo : Noriap

Agriculture de conservation, diversification des cultures, diagnostics carbone, certification HVE des exploitations… Noriap s’est engagée dans différentes démarches pour anticiper les prochaines tendances.

Le parc de magasins de la Sicap renouvelé

« Novial réalise une belle performance avec +12 % de CA et +10% de volumes », souligne Damien François, DG de Noriap. Photo : Noriap

Noriap a organisé sa réunion d’information le 10 décembre, la dernière pour le président Jean-François Gaffet. Le binôme président-directeur général a présenté les activités du groupe : productions végétales, productions animales, œufs, distribution verte et machinisme.

« Le fluvial à grand gabarit va apporter de la compétitivité à nos céréales »

Selon Jacques de Villeneuve, la tendance est à un schéma comportant d’un côté des plateformes de bennage pour assurer une moisson rapide, et de l’autre des silos industriels pour constituer des lots répondant à la qualité demandée par le client. © Noriap

Dans la perspective du futur canal Seine-Nord, six coopératives (Noriap, NatUp, Agora, Sana Terra, Cérèsia et Vivescia) ainsi que Sénalia et InVivo ont créé Euroseine, avec le projet de lancer à Languevoisin, près de Nesle (Somme) une plateforme dédiée aux vracs agricoles et même aux granulats, autour du silo qui y est déjà exploité par No

L’écimage promis à un bel avenir

Les écimeuses de Noriap de 12 m possèdent une trémie  de 6 m3 pour récupérer les graines et les tiges des adventices. Photo : Noriap

De plus en plus plébiscitée en bio, la technique de l’écimage intéresse aussi fortement les agriculteurs conventionnels. Solution de rattrapage efficace au coût plutôt modéré en prestation, l’écimage trouve sa place auprès de nombreuses cultures, comme le montre l’exemple de Noriap.

Noriap partenaire du projet TerrHa 2040 porté par Ÿnsect

Barbara Pompili, Julien Denormandie, et Cédric O étaient présents à l’inauguration de la 3e unité de production ŸnFarm dans la métropole amiénoise. Photo : H.Sauvage/Média et Agriculture

Ce 6 mai, Ÿnsect, le leader mondial de la production d’ingrédients naturels à base d’insectes, a inauguré sa troisième unité de production ŸnFarm dans la métropole amiénoise, au cœur du département de la Somme. Pas moins de trois ministres ont fait le déplacement pour l’occasion, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique.

La carotte au menu de la diversification

« Lors de l’AG, nous allons faire voter une nouvelle résolution sur l’abondement des intérêts aux parts des dividendes issus de filiales », souligne Damien François. Photo : Noriap

Avec les mesures sanitaires liées à la Covid-19, les assemblées de section de Noriap se sont déroulées en distanciel. L’occasion pour la coopérative de tester un nouveau format, dont les retours des adhérents ont été positifs. Les dirigeants ont présenté le bilan de l’exercice 2019-2020 ainsi que leurs perspectives. La coopérative se lance dans une nouvelle production : la carotte, avec la création d’une organisation de producteurs de légumes.