neutralité carbone

« Diminuer les émissions et augmenter la séquestration »

Selon Philippe Delacote, la compensation carbone est un concept intéressant, qui permet d’amener des financements privés en faveur de la transition écologique en agriculture. Photo : DR

Chargé de recherche en économie à l’Inrae Nancy, Philippe Delacote est également responsable du Programme agriculture et forêt à la Chaire économie du climat. Pour lui, l’agriculture a un rôle à jouer dans la séquestration du carbone. Mais la neutralité carbone ne pourra être atteinte qu’en marchant sur ses deux jambes : séquestration et diminution des émissions.

Le stockage du carbone dans le sol, une option envisagée

« Les volets créations de valeur et créations d’emplois feront partie des principales exigences pour le choix des projets de compensation carbone », indique Fabrice Bonnifet, de chez Bouygues. Photo : Pixelbliss/Adobe Stock

Le groupe Bouygues choisira courant 2021 les projets de compensation lui permettant d’atteindre la neutralité carbone. Selon le responsable RSE de l’entreprise, l’agriculture française est toujours dans la course pour remplir ce rôle.