NBT

Les NBT au service de la transition agroécologique

Le système CRISPR-Cas9 est utilisé naturellement par les bactéries pour identifier des séquences d’ADN et les découper à un endroit très précis. Photo : Giovanni Cancemi/Adobe Stock

Dès que l’on aborde le sujet des biotechnologies végétales, le débat s’anime. La nouvelle marotte des « anti » concerne les NBT « New breeding techniques ». Nous avons rencontré Agnès Ricroch, maître de conférences en génétique à AgroParisTech. Elle nous propose un panorama mondial de la situation et des enjeux liés à ces nouvelles techniques de sélection.

Les NBT toujours en attente de clarification

Ce matin, l’UFS tenait une conférence de presse en amont de son assemblée générale de demain. Photo : UFS

Ce matin, l’UFS tenait une conférence de presse en amont de son assemblée générale de demain, afin d’aborder les sujets majeurs pour le secteur semencier, notamment les nouvelles techniques de sélection, la propriété intellectuelle, la mutagénèse et les néonicotinoïdes.

NBT : « une chance à saisir pour la France »

De gauche à droite : Hélène Guillot, juriste, Jean Donnenwirth, président de la commission réglementation et innovation, et Régis Fournier, président de l’Union française des semenciers. Photo : Isabelle Cordier / Pixel Image

« Installer un environnement favorable aux industries semencières en France et réconcilier les consommateurs avec nos professions » : telles sont les ambitions prononcées par Régis Fournier, président de l’Union française des semences à la veille de son assemblée générale.