Natup

Du champ au bateau

Photo : DR

La coopérative normande NatUp bénéficie indéniablement de sa proximité avec le port de Rouen. Avec le silo portuaire Simarex, l’export offre de belles perspectives pour la coopérative.

NatUp a collecté 20 % d’orge en plus

Pour cette moisson 2022, la bonne surprise vient du colza, avec un rendement moyen qui dépasse les 40 q/ha. Photo : NatUp

La moisson chez NatUp devrait se terminer, à quelques exceptions près, en cette fin de semaine. C’est une moisson précoce historique. Au 26 juillet, 80 % de la collecte est réceptionnée. Cette moisson est presque parfaite, avec un bémol pour les taux de protéines des blés.

Formation d’expert agronome : « Une vraie ouverture d’esprit »

Julian Allais, conseiller en productions végétales chez NatUp depuis 2018. Photo : JeanFrancoisLange

Julian Allais fait partie du premier groupe de conseillers NatUp engagés dans la formation labellisée Badge d’expert agronome à UniLaSalle. Après 5 jours de cours suivis depuis novembre, le technicien est très positif sur les bénéfices du cursus.

Lancement de La French Filature pour une filière lin 100 % français

L’objectif de La French Filature est de produire 250 tonnes de ce fil par an, soit l’équivalent de 1,25 million de chemises, 750 000 pantalons de yoga ou encore 300 000 draps de lit. Photo : Jean-François Lange

Après plusieurs mois de développement et d'investissements, la branche fibres du groupe NatUp lance La French Filature. L'ouverture de cette filature permet la création d'une filière lin 100 % français, pour l'habillement et le linge de maison, du champ au produit fini.

Sorgho, une nouvelle culture qui résiste au stress hydrique

Pour sa première campagne de sorgho, NatUp a rassemblé 130 agriculteurs qui ont implanté 1 300 ha. Photo : NatUp

Le groupe coopératif NatUp vient de réaliser la première campagne de sa nouvelle filière sorgho. L’introduction de cette espèce va permettre de diversifier les assolements de ses coopérateurs, installés dans des zones intermédiaires où règne le trio blé-orge-colza. Peu coûteuse en intrants, la culture ne nécessite pas non plus d’investissements particuliers en matériel pour le semis et la récolte.

Premiers retours d’Eureden, Ets Geffray, NatUp et Valfrance

Sur le territoire d'Eureden, le colza pourrait être la bonne surprise de cet été.

La moisson 2021 bat enfin son plein. Quels sont les premiers retours des coopératives et négoces ? Réponses avec Alexandre Clech, commercial céréales chez Eureden, Laurent Piquet, technicien cultures aux Ets Geffray, Vincent Leclerc, responsable collecte chez NatUp et Christophe Grison, président de Valfrance.

Accompagner les adhérents et valoriser financièrement la transition écologique

NatUp encourage et valorise les approches agroécologiques de ses adhérents. Photo : NatUp

Le groupe coopératif NatUp souhaite accompagner ses adhérents vers la transition écologique. En plus de l'accompagnement technique, la coopérative tient aussi à rendre accessible la plus-value financière de cet engagement à ses coopérateurs afin d’encourager le plus grand nombre dans la démarche.

Une filière blé dur 100% normande

La coopérative NatUp a mis en place avec Pastacorp-Lustucru une filière blé dur 100% normande et responsable.

La coopérative NatUp a mis en place avec Pastacorp-Lustucru une filière blé dur 100% normande et responsable.

Premières bennes d'orge livrées

Les premières bennes d’orge ont été livrées chez les coopératives et les négoces. S. Seysen/Pixel6TM

L’arrivée de l’été lance le top départ de la moisson 2020 : les premières bennes d’orge et de colza ont été livrées aux coopératives et aux négoces. Tour d’horizon de cette moisson grâce à Twitter