Naca

Volatilité des cours : le Naca encourage le collectif

Dans un marché volatile, nous avons tout de même des outils pour gérer l'incertitude, a souligné Simon Aimar, directeur du Naca, lors du 37e congrès des négociants à Blois, le 2 septembre 2022. Photo : O.Lévêque/Pixel6TM

Extrême volatilité des engrais, de l’énergie et des céréales. Pour son 37e congrès annuel, organisé à la Halle aux grains de Blois, le Négoce agricole Centre Atlantique (Naca) a tenté d’apporter des réponses à ses membres par les interventions respectives d’experts en la matière.

63 conseillers habilités au SCA pour soutenir la HVE

En obtenant l’habilitation au titre du « Système de conseil agricole » (SCA) pour 63 conseillers de 19 entreprises de négoce mi-avril, le Naca pourra par leur biais délivrer le niveau 1 de la certification environnementale. Ainsi, le syndicat souhaite soutenir la démarche HVE, et montrer son implication sur le conseil environnemental et réglementaire.

Une ruche connectée au portable du TC

Brigitte Bonnaud, apicultrice de loisir, aux côtés de Cécile Cosset et Mickael Murail, devant la ruche connectée mise en place depuis début avril 2022. Photo O.Lévêque/Pixel6TM

Avec une première ruche connectée mise en place sur le territoire du négoce Cosset entre Vendée et Deux-Sèvres, l’enjeu est de mieux comprendre le comportement des pollinisateurs pour adapter les pratiques agricoles, et surtout renforcer les liens agriculteurs-apiculteurs.

Miser sur la HVE pour atteindre les écorégimes

Anaïs Guillaume, nouvelle responsable HVE, au côté de Didier Luneau, au sein des Ets Dupré-Lardeau. Photo : Ets Lardeau Dupré

Dans l’Indre, les Établissements Dupré-Lardeau viennent d’engager une nouvelle responsable HVE, afin d’accompagner leurs clients en polyculture-élevage vers la labélisation, pour espérer toucher le montant maximum des écorégimes de la nouvelle PAC.

La PAC 2021-2027 au menu du 36e congrès du NACA

François Renaud, co-président du NACA, lors du 36e congrès, à Jonzac (17). Photo : O.Lévêque/Pixel6TM

Avec près de 350 invités présents à Jonzac (Charente-Maritime) vendredi 3 septembre, le 36e congrès annuel du NACA a traduit la forte volonté pour le secteur de se retrouver de nouveau.

12,5 % du colza collecté sera bas carbone

De gauche à droite : Bertrand Chereau, responsable technique, Laëtitia Vallée, en charge de la collecte, Anaïs Coupé, responsable administratif et gestion, et Cyril Coupé, responsable commerce et achat. Photo : Willy Deschamps/Pixel6TM

Dans le cadre de son programme de valorisation des bonnes pratiques en agriculture, Vert l’avenir, le Naca, a organisé une conférence de presse le 18 mars dernier au siège du négoce AC Négoce, à Pézy, en Eure-et-Loir. Le thème de cette conférence portait sur la culture de colza bas carbone.

Patricia Ranouil, nouvelle directrice

Patricia Ranouil prend la direction du Naca à la suite de François Gibon. CP : Naca

Suite à la nomination de François Gibon comme délégué général de la FNA à partir du 1er juillet en remplacement de Didier Nedelec, Patricia Ranouil prend la direction du Naca (Négoce agricole Centre-Atlantique).

Objectif - 50 % d’azote avec un biofertilisant

François Gibon, directeur du Naca, aux côtés de Laure Jacques et de Mickael Murail, du négoce Hermouet. CP : O.Lévêque/Pixel6TM.

Un biofertilisant en apport foliaire sur blé ou sur maïs, permettant de réduire la dose totale d’azote de 50 % ? C’est sur cette innovation forte que mise Hermouet, le négociant vendéen qui réalise chaque année 100 M€ de chiffre d’affaires, avec une collecte de plus de 400 000 tonnes. 

La distribution s’y met aussi

CP : surachat/Adobe Stock.

Les coopératives et les négoces prennent la parole pour parler positivement de l’agriculture. Zoom sur quatre initiatives, individuelles ou collectives, qui ont le mérite de mettre en lumière
le travail fourni par les distributeurs : le programme Vert l’avenir du Naca, l’Agora des collèges, une participation de Vaesken à un débat citoyen et la création des Silos de Goujon, tournés sur la communication.

 

Blockchain, Chine et alimentation au congrès du Naca

Ce congrès du Naca était le dernier en tant que coprésident pour le négociant des Deux-Sèvres Jean-Claude Lamy, qui cessera son activité en fin d’année. CP : O.Lévêque/Pixel6TM

Blockchain, nouvelles tendances de consommation et marché chinois ont été abordés lors du dernier congrès du Naca, organisé à Poitiers le 3 mai dernier, en présence de 350 personnes.

Investir dans un toasteur pour des protéines locales

Au centre, Christophe Pasquier, co-gérant du négoce Pasquier VGT’al, accompagné de sa fille, et à gauche, François Gibon, directeur du Naca. Photo O.Lévêque/Pixel6TM

En 2016, le négoce Pasquier VGT’al, basé à Secondigny (15 millions d’euros de chiffre d’affaires, 25 salariés) et détenu par Christophe et Fabienne Pasquier, a choisi d’investir dans un toasteur pour les graines de soja, de lupin ou de féverole.