Mathieu Staub

Première présentation officielle de la coopérative Oxyane

Les dirigeants d'Oxyane préparent un plan stratégique pour l'automne. De gauche à droite : Mathieu Staub, Georges Boixo, Thierry Josserand et Jean-Yves Colomb. CP : DR

Après validation par les adhérents des coopératives Dauphinoise et Terre d'Alliances en janvier dernier, la naissance d’Oxyane a été autorisée ce 30 juin 2020 par l'Autorité de la concurrence, avec rétroactivité au 1er juillet 2019. Pesant environ 630 M€ de chiffre d’affaires, cette coopérative moyenne pour la France sera la plus grosse de la région Rhône-Alpes.

Orientée vers le revenu des adhérents

Thierry Josserand, président et Mathieu Staub, directeur, ont présenté l'activité 2016/17 le 25 janvier dernier à Bourg-en-Bresse.

Une campagne climatique atypique en 2016 a valu à Terre d’Alliances de collecter des blés à la qualité décevante et de faibles rendements en maïs. Avec un tonnage travaillé à 580 000 t, le chiffre d’affaires du groupe coopératif recule de 4 % à 182 M€.

Priorité au revenu de l'adhérent

Thierry Josserand, le président, a remercié Jean Ray et Denis Rougeaux pour avoir su transformer une coopérative céréalière Cérégrain en une coopérative polyvalente, Terre d'Alliances. Photo : Terre d'Alliances

Avec un tonnage travaillé historiquement bas (537338 tonnes) à cause des mauvais rendements en maïs (sécheresse), l'exercice 2015-2016 n'a pas été un long fleuve tranquille pour Terre d'Alliances.

Union de coopératives en vue

Les discussions ont débuté entre Jean Ray, président de Terre d'alliances, Jean-Yves Colomb, nouveau président de La Dauphinoise, et Denis Rougeaux, directeur général de Terre d'alliances. Photo : I. Aubert/Pixel image

« Une réflexion est engagée entre Terre d’alliances et Dauphinoise. » C’est par ces mots que Jean Ray, président de Terre d’alliances, vient d’annoncer qu’un travail de mutualisation a débuté entre les deux plus grosses coopératives céréalières de Rhône-Alpes. Les premières rencontres ont eu lieu en octobre.