Lorca

Récolte précoce et résultats hétérogènes en Lorraine

Au 20 juillet, l’essentiel de la moisson était terminée en Lorraine. © Guillaume Boulanger - EMC2

Contrairement à l’année passée, la moisson, précoce, s’est déroulée sans interruption. Mais les conditions sèches et chaudes, idéales pour les chantiers de récolte, ont entraîné une hétérogénéité marquée selon les cultures et les types de sol.

Viridis : une filiale dédiée à l’espace vert professionnel

Coupure de ruban, en présence, entre autres, de Raphaël Behr, directeur du pôle ; Christian Sondag, président du groupe Lorca ; Dominique Jacques, vice-président délégué Matériaux et Energies ; Alde Harmand, maire de Toul ; Michèle Pillot, conseillère départementale et Alexandre Raguet, directeur général. Photo : Jean-Luc Masson

En fusionnant les ex-concurrents Prodivert et Lorraine espace verts dans la nouvelle entité Viridis, le groupe Lorca devient leader du marché lorrain de l’espace vert professionnel. Il vise un développement, à terme, sur le Grand-Est.

Une nouvelle plateforme pour Damier Vert

Chevignon reste la variété de référence en Lorraine. Photo : Agathe Legendre/Terroir Est

Retour à la normale cette année pour les journées Damier Vert. Les 8 et 9 juin, les adhérents des quatre coopératives lorraines ont pu découvrir la nouvelle plateforme de Sillegny, en Moselle.

Un Salon pour le pôle jardin et terroir

 Jean-Louis Stemart, vice-président du Groupe Lorca, délégué au pôle jardin et terroir, a inauguré, jeudi 3 février, le premier Salon régional Magasin Vert-Point Vert. Photo : La Moselle Agricole

Le groupe Lorca a organisé, pour l’ensemble du personnel de son pôle jardin et terroir, un Salon dont l’objet était de mettre en relation les collaborateurs, franchisés et fournisseurs.

Des résultats excellents malgré la crise

Le président de Lorca, Christian Sondag, a annoncé la création de la société Viridis, qui regroupera Prodivert et Lorraine Espaces Verts dont l’activité sera orientée vers les professionnels des espaces verts et les collectivités. Photo : La Moselle Agric

Mardi 7 décembre se tenait l’assemblée générale de Lorca à Saint-Julien-lès-Metz. À cette occasion, les responsables du groupe ont présenté d’excellents résultats pour l’ensemble des activités.

Une plateforme logistique tournée vers l’avenir

Jean-Noël Rivat, directeur opérationnel du groupe, et Bruno Esperto, responsable de la plateforme Lorca’Log, devant le système robotisé Miniload. Photo : A. Legendre/Terroir Est

La coopérative mosellane Lorca a agrandi sa plateforme logistique de Lemud en 2021. 3500 m² viennent compléter les 6500 m² de stockage construits dans les années 1980. Cinquante-cinq magasins du réseau Point Vert en dépendent. Un système robotisé, le miniload, a rejoint le nouveau bâtiment, pour le stockage et le picking des petits objets : plus de cinq mille références sont ainsi stockées sur 45 m de long et 9,8 m de haut.

Lorraine : une récolte décevante

La pluviométrie estivale a retardé et entrecoupé la moisson en Lorraine. Photo : Image'in/Adobe Stock

Si au 15 juin, l’aspect des cultures était prometteur, la pluviométrie des mois de juillet et août a impacté la qualité.

À la recherche de biosolutions efficaces et compétitives

Différents maillons de la filière sont rassemblés dans la chaire Bio4solutions, qui se veut proche du terrain. Photo : Droit Devant

Former aux biosolutions et les développer pourraient être les mots d’ordre de la Chaire Bio4solutions, créée en 2020 sous l’impulsion de l’Ensaia - université de Lorraine. Elle intègre différents maillons de la filière, dans un partenariat public-privé, et s’attelle à la recherche de biosolutions performantes et économiques.

Accompagner le développement du biocontrôle

 L’ensemble des partenaires, académiques et industriels, de la chaire Bio4Solutions était réuni le 14 janvier au sein de l’Ensaia pour son lancement officiel. © H.Flamant/Terroir Est

L’Ensaia-université de Lorraine a officiellement lancé, le 14 janvier, une nouvelle chaire dédiée au biocontrôle, Bio4Solutions, en présence de l’ensemble des partenaires, académiques et industriels.

Nouveau port de Metz : 1,7 Mt de céréales transitent par voie d’eau

La coopérative Lorca a investi presque 10 millions d’euros dans la construction d’un silo nouvelle génération. CP : DR

Au nouveau port de Metz, Lorca, EMC2, le groupe Soufflet et InVivo possèdent des installations de part et d’autre de la Moselle. En 2018, plus de 1,7 million de tonnes de céréales et autres produits agricoles y ont transité par voie d’eau.

Des rendements en dessous des attentes

Pour la coopérative Lorca, les rendements sont en dessous des attentes, notamment en blé avec tout juste 70 q/ha. (c) N.Chemineau/Pixel Image

« S’il n’est pas exceptionnel, le cru 2018 permet de revenir à des quantités et des qualités plus conventionnelles », annonce Alexandre Raguet, directeur général du groupe Lorca.