Le Gouessant

Pluralité et durabilité des modèles de production

Pour Thomas Couëpel, président de la coopérative Le Gouessant, les bons résultats témoignent de sa capacité à servir les attentes des marchés, en cultivant ses fondamentaux coopératifs. CP : DR

Avec un chiffre d’affaires de 609 millions d’euros, Le Gouessant enregistre une belle année 2019 et poursuit ses investissements en faveur du bien-être animal, des matières premières alternatives ou encore des data sciences. 

Le Gouessant mobilise 2,2 millions d’euros pour soutenir ses adhérents

De gauche à droite : Yann Renouvel, directeur du pôle animal et végétal du Gouessant, Pierre Morfouace, éleveur adhérent, Thomas Couëpel, président et Fabrice L’Hotellier, éleveur adhérent. CP : D. Bodiou

Le groupe coopératif Le Gouessant, basé à Lamballe (Côtes-d’Armor), vient de mobiliser 2,2 millions d’euros pour soutenir ses adhérents éleveurs de porcs malmenés par la crise. Cette aide prend la forme d’une avance de trésorerie sur 12 mois sans intérêt.

Le Gouessant maintient ses volumes d’aliments

Patrick Fairier, président du groupe Le Gouessant et Rémi Cristoforetti, directeur général. Photo : D. Bodiou/Pixel image

La coopérative spécialisée en nutrition animale Le Gouessant a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 510 millions d’euros, en retrait de 11 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent, et dégagé un résultat net de 11,5 millions d’euros, stable par rapport à 2016. « Pour la première fois, le groupe affiche un endettement financier net positif de 5,6 millions d’euros.

Une zone d’opérations élargie

Un nouveau bâtiment de stockage de produits d’agrofournitures a été construit sur le site de Ploudaniel, dans le Finistère. Crédit photo : DR

Historiquement présente dans les Côtes-d’Armor et le nord de l’Ille-et-Vilaine, Le Gouessant a élargi sa zone de couverture à deux nouveaux départements bretons.