innovation

Le TC comme cheville ouvrière

 Les distributeurs ont tout intérêt à ce que chaque TC reste au contact de ses clients tout en ayant en mains les outils pour leur vendre l’innovation. © VEGE/FOTOLIA

Identifier et choisir les innovations pérennes à mettre en œuvre sur le terrain est loin d’être la seule problématique à laquelle doivent faire face les distributeurs.

La filière semences doit innover pour s’adapter

« Pour maintenir notre filière à son niveau d’excellence, nous devons être à l’affut des innovations » : Jean-Noël Dhennin, président de la Fnams, au congrès de Nîmes. © A.Bressolier/Pixel Image

La Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences (Fnams) tenait son congrès annuel à Nîmes le 9 juin dernier sur le thème de l’innovation comme clé de l’adaptation.

Du temps et de l’argent

Le développement d’innovations agricoles s’étale sur plusieurs années. Il faut donc investir dans le temps, de l’argent et des moyens humains. © Mooshny/Fotolia

Les start-up abondent dans le secteur agricole. Pourquoi est-il primordial que les coopératives et les négoces travaillent avec elles ?

« Passer par un marché-test de l’innovation est indispensable »

Pour les innovations coûteuses, il est conseillé d’envisager un marché-test à l’échelle d’un groupement de distributeurs. © J. Simoes/Pixel image

Face au foisonnement d’innovations en agriculture, difficile pour les distributeurs d’identifier les plus pertinentes et les plus rentables d’entre elles, celles qui apporteront un bénéfice réel aux clients et aux entreprises qui les distribueront.

Precidrone : un projet sur 4 ans et sur 4 cultures

Arterris et Delair-Tech travaillent depuis un an sur le projet Precidrone en collaboration avec 7 autres partenaires. Photo : DR

Le groupe Arterris et Delair-Tech, acteur mondial du drone professionnel, travaillent depuis un an sur le projet Precidrone en collaboration avec sept autres partenaires (Terres du Sud, Ovalie Innovation, Invivo, Terres Inovia, Arvalis, LAAS et l’Inra Avignon).

Pratiquez-vous la coopétition ?

Adempercem - Fotolia

Même dans un environnement concurrentiel, il peut se montrer profitable de coopérer et de fonctionner selon un mode collectif. Ce principe facilite les démarches d’innovation et en réduit le risque et le coût. Entretien avec Jean-Pierre Del Corso, chercheur en économie.