fongicide

Diminuer l’IFT grâce à Pygmalion

Pygmalion, le nouvequ fongicide blé et pomme de terre de De Sangosse, est disponible dès ce printemps. Photo : De Sangosse

Pygmalion® vient d’être homologué afin de lutter contre la septoriose du blé et le mildiou de la pomme de terre. Il est issu de la recherche et développement de De Sangosse. Cette innovation est disponible dès ce printemps.

Pygmalion, un fongicide de biocontrôle pour blé et pomme de terre

De gauche à droite, Christophe Zugaj, Marie Aubelé, Aurélie Morin, global marketing manager produits de protection et de biocontrôle, Jean-Marc Saurel, global marketing manager adjuvants et Frédéric Pages, chef marché adjuvants. C.Lamy-Grandidier/Pixel6TM

Avec Pygmalion, son nouveau fongicide de biocontrôle contre la septoriose du blé et le mildiou des pommes de terre, De Sangosse aiguise son appétit : l’entreprise envisage de conquérir un million d’hectares, d’ici deux à trois ans.

Plus de 15 000 ha suivis avec Xarvio

Emmanuel Letesse (à gauche) et Nicolas Faignaert accompagnent le déploiement de Xarvio auprès des adhérents d’Agora.

Pour la 2e campagne consécutive, Agora a fait le choix de déployer l’outil Xarvio de BASF auprès de ses agriculteurs. La solution digitale de pilotage des fongicides équipe ainsi 100 agriculteurs, sur plus de 15 000 ha, soit déjà 15 % de la sole en blé de la coopérative. Objectif : doubler ce chiffre d’ici à 2022.

L'Inatreq active sur la dernière feuille du blé

À nouvelle matière active, nouveau packaging pour Inatreq active : transparent et avec un goulot anti-projection. Photo : Corteva

L’Inatreq active est la première d’une série de trois nouvelles matières actives avec de nouveaux modes d’action que Corteva compte homologuer en France d’ici cinq ans.

Une innovation fongicide en céréales à paille attendue pour 2020

La nouvelle solution proposée par BASF à base d'isopropanol-azole protège les deux dernières feuilles de la septoriose.

Mardi 25 juin 2019, BASF avait donné rendez-vous à la presse sur son site expérimental du Vexin Normand à Écouis (27) pour parler du premier isopropanol-azole (nouvelle classe dans la famille des triazoles) en essai aux champs.