coopérative

La Tricherie lance sa filière isolation paille

La Tricherie a reçu officiellement lors de son AG 2022 sa certification « engagée exemplaire RSE » de l’Afnor. Photo : Tricherie

Une participation record, pour des résultats records. Jeudi 15 décembre à Bonneuil-Matours (Vienne), la coopérative de La Tricherie réunissait physiquement 180 participants pour son AG, après deux années en huis clos ou en distanciel.

Bernard Agriculture et Oxyane participent au projet Acclimate

Photo : veronique/Adobe Stock

Le projet Acclimate lancé par Arvalis en janvier 2022 a pour but d’élaborer des stratégies d’assolement et d’irrigation pour l’avenir, face au changement climatique. Le négoce Bernard Agriculture et le groupe coopératif Oxyane, présents en Auvergne-Rhône-Alpes, ont pris part aux réflexions à partir des fermes types.

Agora mène des réflexions pour améliorer sa logistique

Thierry Dupont et Agnès Duwer ont expliqué le dispositif des dépôts de garantie non appelés mis en place par Agora afin de sécuriser ses achats et d'éviter à leurs adhérents de sortir de la trésorerie. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

Améliorer sa logistique et sécuriser la trésorerie des agriculteurs sont les deux défis qu’Agora a relevés lors de l’exercice 2021-2022. Avec une moisson très longue, couplée à des difficultés à trouver des disponibilités pour les transports routier et fluvial, la logistique a été malmenée.

Une montée en puissance de l’offre conseil d’Euralis

Christophe Congues (à gauche) et Philippe Saux se sont félicités de la hausse du chiffre d’affaires et de l’Ebitda d’Euralis pour l’exercice 2021-2022 malgré le contexte. Photo : Euralis

Malgré le contexte, Euralis améliore sa performance économique sur l’exercice 2021-2022. Pour 2023, la coopérative va travailler sur l’optimisation de la ressource en eau. Elle va développer son activité photovoltaïque pour proposer des énergies décarbonées.

Vivadour a revu sa distribution d’agro-fournitures avec Direct Ferme

Jean-Marc Gassiot-Bitalis (à gauche) et Nicolas Escamez, respectivement président et directeur stratégie et développement coopératif de Vivadour, se sont félicités des bons résultats du Groupe Vivadour. Photo : Vivadour

Les bons résultats de l’exercice 2021-2022 du Groupe Vivadour laissent envisager sereinement la mise en œuvre de sa nouvelle feuille de route Ambitions 2025. Le groupe enregistre un record historique pour la récolte de semences de maïs.

Avec Ambitions 2025, Vivadour souhaite se développer sur l’aval

La nouvelle feuille de route du groupe Vivadour s’accompagne d’une nouvelle identité visuelle. Le nouveau logo représente les cultures vallonées et le soleil. Le bleu a été choisi pour sa référence à l’eau et à la pérennité des agricultures.

Ce 5 décembre, les dirigeants du groupe Vivadour, Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, ont divulgué la nouvelle feuille de route du groupe pour les trois prochaines années : Ambitions 2025. Ce plan stratégique se veut dynamique avec un défi à relever : investir dans les agro-chaînes.

Les études de la coopérative Estandon sur le potentiel redox

Le scanner portatif par spectrométrie de la société Senseen mesure le potentiel redox grâce à une feuille de vigne. Photos : Estandon

En menant des études sur le potentiel redox dans ses vignes, la coopérative Estandon espère pouvoir comprendre l’impact de diverses pratiques et mieux conseiller ses adhérents. La mise au point en 2022 d’un scanner de mesure doit faciliter la démocratisation de l’approche.

L’outil Scopix bientôt compatible avec la vigne

Olivier Ruchot, président fondateur d’Ortix, travaille actuellement sur le développement de partenariat en vigne avec une coopérative et avec une ETA. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

« Circuits Culture » a fait le point le 8 novembre dernier, au Sima, avec Olivier Ruchot, président fondateur d’Ortix, sur les évolutions de Scopix.

Une collecte d’été en baisse de 15% chez Arterris

En blé dur, la collecte d'Arterris est en baisse de 13 % par rapport à l’année dernière. Photo : Arterris

Le groupe coopératif Arterris dresse le bilan d’une saison de récoltes pour le moins atypique, marquée par des disparités de collectes entre le pourtour méditerranéen et le Sud-Ouest, tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif. L’ensemble des céréales d’été subissent une baisse de rendement d’environ 30 % par rapport à la norme du territoire Arterris.

NatUp a collecté 20 % d’orge en plus

Pour cette moisson 2022, la bonne surprise vient du colza, avec un rendement moyen qui dépasse les 40 q/ha. Photo : NatUp

La moisson chez NatUp devrait se terminer, à quelques exceptions près, en cette fin de semaine. C’est une moisson précoce historique. Au 26 juillet, 80 % de la collecte est réceptionnée. Cette moisson est presque parfaite, avec un bémol pour les taux de protéines des blés.

Un vignoble expérimental pour renforcer l’offre de vins français

Le vignoble expérimental représente pour Arterris un investissement de plus d’un million d’euros. © Arterris

Fruit d’un partenariat entre Arterris et Les Vignobles de Vendéole, le vignoble expérimental de la ferme de Bonanza vise à proposer aux agriculteurs désireux de se lancer dans la viticulture une vitrine permettant une analyse économique globale d’un vignoble.