coopératives

Un chiffre d’affaires cumulé de 238,4 milliards d’euros en 2020

Olivier Frey, consultant spécialisé des coopératives, a mis à jour en mai dernier son étude sur les 100 premières coopératives agricoles européennes. Ce top 100 a été construit sur le chiffre d’affaires réalisé sur l’exercice 2020 pour les coopératives clôturant fin décembre et l’exercice 2019-2020 pour celles clôturant fin juin. Zoom sur les principaux chiffres à retenir.

Les coopératives françaises représentent 25% du CA global

Bien qu’elles ne soient pas les plus représentées dans le top 100 mondial, les entreprises coopératives françaises sont celles qui pèsent le plus lourd en matière de chiffre d’affaires. Photo : Coop FR

Coop FR publie une étude comparative des top 100 français, européen et mondial qui positionne la France en tant que super-puissance coopérative et 1er pays coopératif en Europe. Cette étude (chiffres 2019) a été élaborée par Olivier Frey, économiste spécialiste des coopératives, pour Coop FR. Elle a pour objectif de positionner le mouvement coopératif français au niveau mondial et européen.

20 % des entreprises ont réussi à atteindre leurs obligations

La majorité des entreprises ayant le plus d’obligations CEPP à atteindre en 2021 ont d’ores et déjà pris part au dispositif.

La DGAL a publié le 9 septembre dernier le bilan des CEPP 2020. 20 % des entreprises ayant obtenu des CEPP en 2020 ont réussi à atteindre leurs obligations 2020. À noter que 194 273 CEPP ont été délivrés grâce à 11 nouvelles actions.

Faciliter l’animation de groupes avec la plateforme collaborative

L’équipe d’Amiculteurs accompagne les techniciens dans la prise en main de l’outil. Il faut compter en moyenne une douzaine d’heures d’accompagnement. Photo : DR

Amiculteurs est une plateforme collaborative qui facilite l’animation des groupes. Une dizaine de fonctionnalités simplifient l’organisation du groupe et permettent de retrouver des informations. Le TC peut accompagner un ou plusieurs groupes d’agriculteurs. 700 comptes sont actuellement ouverts.

« Accompagner les directions dans la mise en place de solutions adaptées »

Catherine Requier, directrice générale d’AuxinéA : « AuxinéA se distingue par sa très grande proximité avec le monde agricole et la compréhension de ses spécificités. » Photo : AuxinéA

Créée sous l’impulsion d’Unigrains, AuxinéA est une nouvelle société de conseil et services dédiée aux groupes coopératifs agricoles et entreprises de l’agroalimentaire. Elle a pour mission de les accompagner pour les aider à apporter des réponses adaptées aux enjeux financiers, d’organisation et de gouvernance auxquels ils font face.

La course à la taille critique

« Cette course à la taille critique s’est soldée par une évolution d’un modèle polyvalent à un modèle multispécialisé ou spécialisé mais aussi par de nombreux regroupements entre coopératives », détaille Matteo Neri. Photo : DR

« Création de valeur, gains de compétitivité mais aussi préservation du modèle coopératif et accès aux financements constituent les grands enjeux de la filière », évoque Matteo Neri, directeur d’études chez Xerfi suite à la sortie de l’étude « Les nouveaux défis des coopératives agricoles - Perspectives de croissance à l’horizon 2023, leviers de développement et évolutions du jeu concurrentiel ».

Finalement pas d’action possible contre les coopératives

 Dominique Chargé, président de La Coopération agricole (anciennement Coop de France, auteur du recours) se dit satisfait d’avoir été entendu par le Conseil d’État. Photo : Pixel6TM

Le Gouvernement n’avait pas la possibilité de créer une action en responsabilité contre les coopératives agricoles en cas de fixation d’une rémunération abusivement basse des apports des membres coopérateurs. C’est ce que vient de juger le Conseil d’État dans une décision rendue le 24 février 2021.

Participez au Tour de France des solutions coopératives !

Toutes les coopératives agricole et agroalimentaire peuvent participer aux Trophées des solutions coopératives. Photo : Photocolorsteph

Parce que les coopératives agricole et agroalimentaire regorgent d’initiatives en faveur de la transition environnementale, la Coopération Agricole souhaite les mettre en avant. Jusqu'à fin mars, toutes les coopératives françaises peuvent faire candidater leurs projets.

Un secret bien gardé

L'acquisition de Soufflet par InVivo va ouvrir bon nombre de dossiers à instruire dont les réponses arriveront seulement en fin d’année.

Après cent vingt ans d’une belle histoire construite par trois générations, le groupe Soufflet se rapproche d’InVivo. Cette annonce a fait l’objet d’une bombe dans la profession.

237,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé en 2019

Olivier Frey a réalisé une étude sur les performances financières et extra-financières des cent plus grandes coopératives agricoles en Europe. CP : DR

Olivier Frey, consultant spécialisé dans les coopératives, a réalisé une étude – publiée en novembre dernier – sur les performances financières et extra-financières des cent plus grandes coopératives agricoles en Europe. "Circuits Culture" vous livre quelques chiffres.

14 jeunes agriculteurs décrochent leur certification à Paris Dauphine

14 jeunes agriculteurs ont obtenu la certification gouvernance et stratégie coopératives. CP : Axéréal

Étudiants durant 18 mois sur les bancs de l’université Paris Dauphine dans le cadre d’une formation exclusive développée avec le groupe coopératif Axéréal, 14 jeunes agriculteurs ont obtenu le 26 août la certification gouvernance et stratégie coopératives. Une volonté affichée par Axéréal d’associer la jeune génération à l’avenir du secteur et de leur coopérative.

Des craintes sur des défauts de trésorerie des agriculteurs

Selon les quarante dirigeants de coopératives et de négoces interrogés par Iddem et par Decid&Risk, d’ici quinze jours, le volume d’activité devrait revenir à la normale. CP : DR

Iddem et Decid&Risk ont réalisé une étude nationale auprès de la distribution agricole sur les difficultés rencontrées lors de l’épidémie du Covid-19. Quels sont les résultats de cette enquête ?

Des surcoûts de 0,70 % du chiffre d’affaires

La crise engendrera des surcoûts qui s’ajouteront aux pertes de chiffre d’affaires. Ils sont de 2% du chiffre d’affaires pour les TPE, contre 0,2 pour les grandes entreprises. Source : La Coopération Agricole

Les coopératives ont souffert durant la crise sanitaire. D'après La Coopération Agricole, qui a réalisé une enquête auprès de 318 d'entre elles, la perte moyenne de chiffre d’affaires est de 28 %. À cela s’ajoutent des surcoûts qui représentent en moyenne 0,70 % du chiffre d’affaires : EPI, primes versées aux salariés, stockage supplémentaire, frais bancaires...