blé

Des rendements très hétérogènes chez Ternoveo

Au 28 juillet, 95% de la récolte est réalisée chez Ternoveo. © S.Bot/Média et Agriculture

Les conditions météorologiques ont permis une récolte très précoce et rapide sur la zone de collecte de Ternoveo. Cette année, les rendements sont très hétérogènes selon le secteur géographique.

Une moisson moyenne pour la Saboc

Pour Guillaume Bourocher, directeur général du négoce Saboc, la collecte 2022 n’est pas hyper satisfaisante car il manque un peu de volume. Photo : W.Deschamps/Pixel6TM

Pour Guillaume Bourocher, directeur général du négoce Saboc, la collecte 2022 n’est pas complètement satisfaisante car il manque un peu de volume. Mais c’est un moindre mal au vu des conditions météorologiques du printemps. Il reste plus réservé quant aux récoltes d’automne qui arrivent.

NatUp a collecté 20 % d’orge en plus

Pour cette moisson 2022, la bonne surprise vient du colza, avec un rendement moyen qui dépasse les 40 q/ha. Photo : NatUp

La moisson chez NatUp devrait se terminer, à quelques exceptions près, en cette fin de semaine. C’est une moisson précoce historique. Au 26 juillet, 80 % de la collecte est réceptionnée. Cette moisson est presque parfaite, avec un bémol pour les taux de protéines des blés.

Une nouvelle plateforme pour Damier Vert

Chevignon reste la variété de référence en Lorraine. Photo : Agathe Legendre/Terroir Est

Retour à la normale cette année pour les journées Damier Vert. Les 8 et 9 juin, les adhérents des quatre coopératives lorraines ont pu découvrir la nouvelle plateforme de Sillegny, en Moselle.

Diminuer l’IFT grâce à Pygmalion

Pygmalion, le nouvequ fongicide blé et pomme de terre de De Sangosse, est disponible dès ce printemps. Photo : De Sangosse

Pygmalion® vient d’être homologué afin de lutter contre la septoriose du blé et le mildiou de la pomme de terre. Il est issu de la recherche et développement de De Sangosse. Cette innovation est disponible dès ce printemps.

L'Inatreq active sur la dernière feuille du blé

À nouvelle matière active, nouveau packaging pour Inatreq active : transparent et avec un goulot anti-projection. Photo : Corteva

L’Inatreq active est la première d’une série de trois nouvelles matières actives avec de nouveaux modes d’action que Corteva compte homologuer en France d’ici cinq ans.