biostimulants

Déployer un panel de biosolutions représentant 30% du CA d’ici 2026

Avec sa plateforme d’innovation Biologicals, Corteva a l’ambition de devenir un acteur majeur du biocontrôle, notamment par le lancement de sa gamme de phéromones Enrapta®. Photo : Corteva

En 2022, Corteva accélère encore sa croissance en vue de répondre à la demande accrue de produits d’origine naturelle, et plus largement de nouvelles biosolutions. L’entreprise a fait de la recherche le principal levier de sa croissance et de son engagement durable.

Des avancées réglementaires pour mieux encadrer le marché

Les biostimulants sont enfin mieux définis aussi bien en Europe qu’en France. Photo : Victority / Adobe Stock

Le terme « biostimulant » est désormais défini dans le futur règlement européen, tout comme dans le Code rural. En quoi ces avancées réglementaires peuvent-elles faire évoluer ce marché en pleine croissance ? Le point avec des acteurs et des représentants du secteur.

Frayssinet et Cérience misent sur la techno-semence

Les équipes commerciales et développement de Cérience ont été accueillies par l’entreprise Frayssinet au domaine des Fontanelles.

Cet été, Cérience et Frayssinet ont annoncé un partenariat stratégique pour la mise en marché des biostimulants Microsyr et Solizer, et de la technologie Insemo en enrobage. Si la culture de maïs est ciblée en priorité, d’autres espèces devraient suivre très prochainement.

Des nouvelles technologies pour la gamme de biostimulants

Sylvain Pluchon et Maylis Radonde, directeur R&D nutrition végétale et directrice développement produits et Communication pour Timac Agro France. Photo : D.Bodiou/Pixel6TM

Timac Agro lance cinq gammes de solutions biostimulantes, produites dans une nouvelle usine dédiée. L’entreprise, qui mise sur un fort potentiel de croissance des biostimulants en agriculture, ambitionne de doubler ses résultats sur ce marché à moyen terme. Le point avec Maylis Radonde, directrice développement produits et communication Timac Agro France, et Sylvain Pluchon, directeur R&D nutrition végétale Timac Agro.

Des outils pour évaluer des phytostimulants

Marie-France Corio-Costet, directrice de recherche au sein de l’unité Save d’Inrae. À droite, Essai de biostimulants sur des plants de cabernet sauvignon sous serre. Photos : E. Bodin- Inrae

Grâce au développement d’outils de biologie moléculaire, l’Inrae et ses partenaires réussissent à mieux comprendre les modes d’action des stimulateurs de défense des plantes et des biostimulants, qui peuvent alors mieux s’intégrer dans des stratégies au vignoble.

Biostimulant et biocontrôle réunis pour remplacer le T1

La société UPL lance un Salon virtuel autour de ses biosolutions pour la nutrition et la santé des plantes. Photo : DR

Le 7 septembre 2021, la société UPL réunissait les journalistes pour leur faire découvrir les dernières nouveautés de la société et sa toute nouvelle plateforme virtuelle autour de la « nutrition santé » des céréales.