biocontrôle

L'activité a progressé de 25 % en 2017

Avec une progression de 25%, le biocontrôle représente 5% du marché de la protection des plantes. CP : J.Simoes/Pixel Image

Selon les chiffres de l'IBMA France, l’association internationale des fabricants de biocontrôle, l’activité réalisée par ses membres français (90 % du marché français) a progressé de 25 %.

Booster la recherche avec un taux majoré du crédit d’impôt

Les dirigeants de l’IBMA ambitionnent de tripler la part de marché du biocontrôle d’ici 2025 : (de gauche à droite) Denis Longevialle, Antoine Meyer, Frédéric Favrot et Ronan Goff (nouveau vice-président et trésorier). © S.Bot/Pixel Image

IBMA ambitionne de tripler la part de marché des produits de biocontrôle et ainsi atteindre 15% du marché de la protection des plantes en France d’ici 2025. Sur quels leviers mise l’IBMA pour y arriver ? L’un des leviers concerne l'assouplissement du processus d’homologation des produits.

Convaincre le TC avant l’agriculteur

Plus de 300 personnes étaient présentes au colloque biocontrôle de l’IBMA. L’accompagnement des agriculteurs a été au cœur des interventions. Crédit photo : S.Bot/Pixel Image.

« Le technico-commercial de la distribution n’est-il pas le 1er verrou au développement du biocontrôle ? », cette question a été posée lors du colloque biocontrôle de l’IBMA qui s’est déroulé le 30 janvier à Paris.

Marché du biocontrôle : +18 % en 2016

Le marché du biocontrôle en France s’élève en 2016 à 110 millions d’euros. ©J. SIMOES/Pixel image

L’activité biocontrôle des membres d’IBMA France est suivie tous les ans à travers le baromètre. Comment évolue le marché du biocontrôle en France en 2016 ?

« Nous ne sommes pas dans la sur-promesse »

Pour Ronan Kempf de chez Agrauxine, la clé du développement des biostimulants passe par un travail de communication auprès de la distribution. © DR

Ronan Kempf, directeur marketing et développement chez Agrauxine, revient sur la stratégie de sa société : proposer, grâce à la fermentation, des produits de biocontrôle et de bio-stimulation dont la performance est évaluée et maîtrisée.

Une stratégie d’innovation ouverte pour le biocontrôle

Le biocontrôle fait partie des axes prioritaires d’innovation de BASF. Les dirigeants les ont exposés lors de leur conférence de presse annuelle ce 28 septembre. © S.Bot/Pixel Image

Le biocontrôle est un des axes prioritaires d’innovation de BASF. La firme oriente sa recherche sur les micro-organismes, les substances naturelles et les produits de stimulation de défenses des plantes. La stratégie d’innovation s’appuie sur des partenariats avec des acteurs privés.

Plus de 80 personnes aux visites d’essais fongicides vigne

Les visites d’essais fongicides vigne du réseau Agrosud se sont tenues les 7, 12 et 13 juillet derniers à Saint-Félix-de-Lodez et Villeneuve-lès-Maguelone. Photo : DR

Les visites d’essais fongicides vigne du réseau Agrosud se sont tenues les 7, 12 et 13 juillet derniers à Saint-Félix-de-Lodez et Villeneuve-lès-Maguelone. Ces visites s’adressent aux conseillers agronomiques préconisateurs (CAP) d’Agrosud et aux fournisseurs. Cette année, ce sont près de 82 personnes qui ont parcouru les parcelles de vigne.