Lorraine

Accompagner le développement du biocontrôle

 L’ensemble des partenaires, académiques et industriels, de la chaire Bio4Solutions était réuni le 14 janvier au sein de l’Ensaia pour son lancement officiel. © H.Flamant/Terroir Est

L’Ensaia-université de Lorraine a officiellement lancé, le 14 janvier, une nouvelle chaire dédiée au biocontrôle, Bio4Solutions, en présence de l’ensemble des partenaires, académiques et industriels.

Cap logistique tenu par la coopérative Vivescia

Rapport d'activité du groupe coopératif Vivescia. © M. Lecourtier/Média et Agriculture

Les contre-performances de l’activité BVP de Vivescia Industries plombent les résultats du groupe alors que la coopérative, de son côté, affiche une belle performance comme évoqué lors de la réunion d’information annuelle du groupe, le 11 décembre 2019 à Châlons-en-Champagne.

Une « nouvelle coop » en gestation

René Bartoli (deuxième à gauche), directeur général de la coopérative, a annoncé un chiffres d'affaires de 437 M d'euros, en hausse de 10 %, « l'un des meilleurs de la coopérative ». Photo : Alain Humbertclaude/Vie Agricole de la Meuse
La coopérative EMC2 réalise un exercice 2018-2019 plutôt correct, avec une hausse des principales activités et une collecte de céréales proche du million de tonnes pour le groupe.

Un nouveau silo pour faire face à l'afflux de céréales bio

Vendredi 21 juin la coopérative Probiolor a inauguré son nouveau silo de stockage et de tri à Vézelise (Meurthe-et-Moselle). Un investissement nécessaire face à la dynamique toujours croissante de conversions en agriculture bio dans la région.

Pompiers volontaires : faciliter l’engagement des salariés

Signature de trois nouvelles conventions entre EMC2, le SDIS 55 et trois salariés pour leur permettre de concilier leur travail et leur engagement de sapeur-pompier volontaire. CP : EMC2

EMC2 a récemment signé avec le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Meuse, une convention permettant à trois de ses salariés de concilier leur activité professionnelle et leur engagement de sapeur-pompier volontaire.

Des changements se dessinent

Philippe Mangin, président d'EMC2, entouré de René Bartoli, directeur général, et Patrice Brisson (à d.), directeur adjoint, lors de l'AG du 6 décembre à Verdun. Photo : Alain Humbertclaude/Vie Agricole de la Meuse.

Des rendements en dessous des attentes

Pour la coopérative Lorca, les rendements sont en dessous des attentes, notamment en blé avec tout juste 70 q/ha. (c) N.Chemineau/Pixel Image

« S’il n’est pas exceptionnel, le cru 2018 permet de revenir à des quantités et des qualités plus conventionnelles », annonce Alexandre Raguet, directeur général du groupe Lorca.

Les consommateurs ont pris le pouvoir

«Vous pourrez faire toutes les publicités que vous voulez, il faut avant tout convaincre le consommateur», affirme Stéphane Gauthier, hôtelier à Orléans. Photo : H.Grare/Pixel Image

Invité par le CRITT Agria Grand Est, à l'occasion de son assemblée générale qui s'est tenue le 24 avril, Stéphane Gauthier, hôtelier à Orléans, a témoigné sur la façon dont le groupe Best Western a fait face à l’arrivée d’acteurs qui ont déstabilisé et ont redistribué les c