Lorraine

Viridis : une filiale dédiée à l’espace vert professionnel

Coupure de ruban, en présence, entre autres, de Raphaël Behr, directeur du pôle ; Christian Sondag, président du groupe Lorca ; Dominique Jacques, vice-président délégué Matériaux et Energies ; Alde Harmand, maire de Toul ; Michèle Pillot, conseillère départementale et Alexandre Raguet, directeur général. Photo : Jean-Luc Masson

En fusionnant les ex-concurrents Prodivert et Lorraine espace verts dans la nouvelle entité Viridis, le groupe Lorca devient leader du marché lorrain de l’espace vert professionnel. Il vise un développement, à terme, sur le Grand-Est.

Une nouvelle plateforme pour Damier Vert

Chevignon reste la variété de référence en Lorraine. Photo : Agathe Legendre/Terroir Est

Retour à la normale cette année pour les journées Damier Vert. Les 8 et 9 juin, les adhérents des quatre coopératives lorraines ont pu découvrir la nouvelle plateforme de Sillegny, en Moselle.

Les nouvelles filiales machinismes se nomment Mecavista et ManutOne

Manut One, la filiale dont le nom de code était « New JCB » rassemble l’activité télescopique de marque JCB. Photo : Jean-Luc Masson

À l’occasion de la validation de la double filialisation de l’activité machinisme de la Cal, les noms des deux nouvelles entreprises ont été révélés. Mecavista pour toutes les marques dont John Deere ; Manut One pour les télescopiques JCB. 

Énergie, agroalimentaire : la coopérative se diversifie

Philippe Mangin, président d'EMC2, a salué l'entreprise le Marvillois « une belle pépite » et « la première pierre d’une stratégie agroalimentaire ». Photo : EMC2

Après la méthanisation, et une première unité en fonctionnement, EMC2 a ajouté une nouvelle branche à ses activités : la transformation de viande vendue en circuit court, en surfant sur la tendance de retour au local.

Deux filiales pour le pôle machinisme

Pierre-Antoine Ferru (futur directeur général), Pierre-Yves Simonin (président), Éric Chrétien (directeur général) et Jean-Marc Oudot (vice-président et président de la commission machinisme). Photo : Jean-Luc Masson, le Paysan Lorrain

Le 1er mai, la Coopérative Agricole Lorraine scindera son activité machinisme dans deux filiales distinctes. L’une dédiée au négoce et à la réparation toutes marques, dont John Deere. La seconde orientée sur la manutention, à travers JCB Agri. Une réponse aux enjeux réglementaires, aux évolutions du paysage des concédants et des exigences de la clientèle.

Des camion roulent au colza

Arnaud Le Grom de Maret, directeur général du groupe EMC2, et Christophe Sussat, président de Valtris France. Photo : DR

Dans sa stratégie de renouvellement de sa flotte de véhicules poids lourds, EMC2 prend le virage de l’énergie renouvelable, avec le B100. Un contrat d’approvisionnement a été signé avec la société Valtris-Champlor, implantée à Verdun.

Un Salon pour le pôle jardin et terroir

 Jean-Louis Stemart, vice-président du Groupe Lorca, délégué au pôle jardin et terroir, a inauguré, jeudi 3 février, le premier Salon régional Magasin Vert-Point Vert. Photo : La Moselle Agricole

Le groupe Lorca a organisé, pour l’ensemble du personnel de son pôle jardin et terroir, un Salon dont l’objet était de mettre en relation les collaborateurs, franchisés et fournisseurs.

Travaux d'agrandissement à Vézelise

L’assemblée générale du 14 décembre 2021 était la dernière de Walter Michel en tant que président de Probiolor. Photo : A. Legendre/Terroir Est

Si la situation sanitaire a contraint la coopérative à annuler les festivités entourant son assemblée générale, cette dernière a tout de même eu lieu, le 14 décembre. L’occasion de faire le point sur les projets à venir, et notamment l’agrandissement du silo de Vézelise.

Pierre-Yves Simonin élu président

Pierre-Yves Simonin, président de la CAL : « Garantir un prix minimum en cohérence avec le coût de revient sur les exploitations ». Photo : Jean-Luc Masson

Agriculteur à Lupcourt et Bure, Pierre-Yves Simonin prend les rênes de la Coopérative Agricole Lorraine, à l’heure de la révolution qui s’enclenche pour le pôle végétal et le machinisme. Pour lui, la CAL doit se positionner sur la gestion du risque qui devient de plus en plus prégnante sur les exploitations. Rencontre.

Des résultats excellents malgré la crise

Le président de Lorca, Christian Sondag, a annoncé la création de la société Viridis, qui regroupera Prodivert et Lorraine Espaces Verts dont l’activité sera orientée vers les professionnels des espaces verts et les collectivités. Photo : La Moselle Agric

Mardi 7 décembre se tenait l’assemblée générale de Lorca à Saint-Julien-lès-Metz. À cette occasion, les responsables du groupe ont présenté d’excellents résultats pour l’ensemble des activités.

Transformer le pôle végétal et le machinisme

Éric Chrétien (directeur général), Jean-Paul Marchal (président), Jean-Marc Oudot et Bruno Colin (vice-présidents). Photo : Jean-Luc Masson/Le Paysan Lorrain

Le changement de modèle économique nécessaire s’enclenche à la CAL. La transformation va porter sur le pôle végétal et celui du machinisme. Avec une montée en puissance en 2022.

Une plateforme logistique tournée vers l’avenir

Jean-Noël Rivat, directeur opérationnel du groupe, et Bruno Esperto, responsable de la plateforme Lorca’Log, devant le système robotisé Miniload. Photo : A. Legendre/Terroir Est

La coopérative mosellane Lorca a agrandi sa plateforme logistique de Lemud en 2021. 3500 m² viennent compléter les 6500 m² de stockage construits dans les années 1980. Cinquante-cinq magasins du réseau Point Vert en dépendent. Un système robotisé, le miniload, a rejoint le nouveau bâtiment, pour le stockage et le picking des petits objets : plus de cinq mille références sont ainsi stockées sur 45 m de long et 9,8 m de haut.

Une première unité de méthanisation à Landres

L’unité de méthanisation de Landres, d’une capacité de 175 Nm3 de gaz/h a nécessité 7 millions d’euros d’investissement. Photo : Hélène Flamant

En 2018, EMC2, coopérative du Grand Est, décidait d’investir dans la méthanisation. Située à Landres (54), la première unité est entrée en fonctionnement en août 2021.

Lorraine : une récolte décevante

La pluviométrie estivale a retardé et entrecoupé la moisson en Lorraine. Photo : Image'in/Adobe Stock

Si au 15 juin, l’aspect des cultures était prometteur, la pluviométrie des mois de juillet et août a impacté la qualité.

À la recherche de biosolutions efficaces et compétitives

Différents maillons de la filière sont rassemblés dans la chaire Bio4solutions, qui se veut proche du terrain. Photo : Droit Devant

Former aux biosolutions et les développer pourraient être les mots d’ordre de la Chaire Bio4solutions, créée en 2020 sous l’impulsion de l’Ensaia - université de Lorraine. Elle intègre différents maillons de la filière, dans un partenariat public-privé, et s’attelle à la recherche de biosolutions performantes et économiques.

Le Grand Est développe le label Rouge avec Bigard-Socopa-Charal

Alexandre Raguet et Franck Lucas ont signé un partenariat entre Cloé et Bigard Charal Socopa le 7 avril. Photo : Cloé

L’union de coopératives Cloé, pour coopérative lorraine d’élevage, développe le label Rouge et signe un partenariat avec Bigard-Socopa-Charal. Les animaux seront commercialisés dans un premier temps dans une trentaine de magasins Cora. La plus-value pour les éleveurs serait d’environ 80 centimes par kilogramme.