Auvergne

L’agronomie expliquée aux enfants

Les enfants ont pu toucher du doigt (au sens propre) les fondamentaux de l'agronomie. Photo : F. Roux/Eurea

La plateforme technique de Loire Auvergne Agro consacrée aux fourrages a accueilli des agriculteurs, des étudiants en agriculture… et des enfants scolarisés dans les écoles voisines. L’occasion de sensibiliser la jeune génération à l’agronomie.

Agri Sud-Est Centre distribue les robots de Naïo

Gauthier Thevenon (à gauche) est le premier client de Mathis Liogier (Agri Sud-Est Centre) dans la Loire. Photo : I. Aubert/Pixel6TM

Le groupe coopératif Eurea ajoute une corde à son arc avec la distribution des robots de Naïo Technologies, avec sa filiale AgriSud-Est Centre. L’objectif est de proposer de nouvelles technologies à ses clients de Loire et Haute-Loire et de les accompagner dans la robotisation.

La Coopération Agricole mise sur la formation

Jean-Claude Darlet et Patrice Dumas renouvellent la convention pour trois ans.

Mardi 27 octobre, à Lyon, La Coopération Agricole et Vivea ont signé le renouvellement pour trois ans de leur convention. Cette dernière est actualisée au contexte de transition agroécologique.

Agri-éthique ou le succès d’une filière vertueuse

De gauche à droite : Baptiste Bernard (groupe Bernard), Karine Forest (minoterie Forest), Frédéric Geneste (groupe Bernard), et Barthémy de Gove (agri-éthique) ont réuni leur filière agri-éthique le 21 septembre. CP : I. Aubert/Pixel6TM

Ils sont 55 producteurs de blé cette année, peut-être seront-ils encore davantage l’an prochain ? C’est bien ce à quoi travaillent Karine Forest, directrice de la minoterie Forest, Baptiste Bernard et Frédéric Geneste, du groupe Bernard, et tous les membres de la filière agri-éthique lancée depuis 2017 entre l'Allier, l'Ain et la Saône-et-Loire.

Le groupe se lance dans une filière légumineuses

Limagrain veut créer une filière légumineuses. CP : Olivier Lévêque/Pixel6TM.

Près de 800 hectares de légumineuses devraient être semés cette campagne par Limagrain, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,88 milliard d’euros.

Eurea lance Gourmélia, sa marque alimentaire

Bertrand Relave (directeur d'Eurea) et Christophe Chavot (président) présentent la nouvelle marque alimentaire du groupe. CP : DR.

Elle s'appelle Gourmelia et identifiera désormais les farines et les lentilles produites par le groupe coopératif Eurea. En gestation depuis l'an dernier, la nouvelle marque alimentaire a été lancée ce jeudi 4 décembre, au Gamm vert de Villars (Loire), dans la couronne stéphanoise.

Un nouveau silo pour développer la filière CRC

Constitué de 14 cellules, ce nouveau silo permet de répondre au cahier des charges CRC. CP : I. Aubert/Pixel6TM

Le groupe coopératif Eurea vient d’inaugurer un silo de 10 300 tonnes à Savigneux (Loire). Un nouvel outil qui devrait permettre de pousser plus loin le développement de la filière CRC.

Projets innovants pour les coop de l’Allier

Avec la reprise de l’activité agricole des Ets Morlat, le territoire des coopératives de l'Ucal s'étend dans les zones d'élevage.

Financement participatif chez Val’Limagne, autonomie énergétique pour Coopaca, nouveau directeur pour Sica BB : les coopératives de l’Allier membres de l’Ucal inaugurent 2019 avec plusieurs nouveautés.

Bientôt une marque alimentaire « maison »

Amener de la valeur chez les adhérents : un objectif permanent pour Christophe Chavot, président, et Bertrand Relave, directeur d'Eurea. (Photo : I.Aubert/Pixel image)Amener de la valeur chez les adhérents : un objectif permanent pour Christophe Chavot, président, et Bertrand Relave, directeur d'Eurea. Photo : I.Aubert/Pixel image

Avec 51 magasins Gamm Vert et une implication dans le bio depuis 21 ans, le groupe coopératif Eurea est très en prise avec les évolutions de la consommation (moins de viande, plus de local…). Fort de ce constat, le groupe a décidé de lancer sa propre marque de produits alimentaires.

L’Ucal se positionne comme employeur

Les jeunes du CFA de l'Allier très attentifs à la présentation de Christophe Marcoux, Val Limagne. Photo : Ucal

Alors que les coopératives agricoles de l’Allier constituent le quatrième employeur ayant son siège dans le département (270 salariés), elles sont méconnues des jeunes en formation. Un plan d’action a été réfléchi et mis en place avec les établissements d’enseignement agricole cette année. Avec les premières retombées positives.