Varenne agricole de l’eau

Le stockage de l’eau au cœur des groupes de travail

Le 20 octobre, Julien Denormandie et Bérangère Abba ont fait un point d’étape du Varenne avec les différents responsables des groupes de travail. Pendant 5 mois, ce sont 800 personnes qui ont participé aux travaux. Photo : Manuel Bouquet/Terra

Après les Assises de l’eau en 2018/2019, place en 2021 au Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique. Julien Denormandie l’a rappelé plusieurs fois : « C’est un Varenne de l’action, et non des discussions. » Le bilan à mi-parcours a permis de détailler les grandes lignes des trois groupes de travail.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous