Une moisson 2021 qui peine à démarrer

Alors que la moisson peine à démarrer avec le soleil qui a été aux abonnés absents ces dernières semaines, Arvalis a publié le 9 juillet dernier avec Intercéréales, une estimation avant récolte du rendement de blé tendre en France. Ce dernier atteindrait 74 q/ha en 2021, soit 4 % de plus que la moyenne des 10 dernières années. Qu’en est-il dans la campagne ? Zoom sur quelques posts vus sur Twitter cette semaine.

Au 12 juillet, à la coopérative Terres Bocage Gâtinais, les escourgeons sont rentrés : les rendements sont bons à très bons. Les critères qualitatifs sont eux aussi bons. En ce qui concerne les premières remorques de blé, la déception est de mise. Pour le colza, pas de surprise pour ce secteur : la récolte s’annonce mauvaise.

 

Du côté des Ets Pohu, les battages se déroulent entre les averses de pluies. Les rendements en colza et en orge sont bons, tout comme le développement des cultures de printemps.

 

 

 

Les pluies et le vent ont impacté certaines parcelles avec des blés couchés et germés comme dans l'Yonne. 

 

 

Il faudra attendre le retour du soleil notamment dans les Hauts-de-France pour que cette moisson batte son plein.

 

Chez Noriap, seules quelques remorques ont été livrées le weekend dernier.

A noter également les inondations du 15 juillet dans l’Aisne qui ne seront pas sans conséquences pour les agriculteurs.