Un observatoire national de la fertilisation

L’observatoire national de la fertilisation minérale et organique vient de publier ses résultats pour l’année 2013. Porté par les organisations professionnelles membres de l’ANPEA1, cet observatoire a pour objectif de réunir les statistiques de l’UNIFA2, de la CAS3 et de l’AFCOME4 sur les engrais et amendements organiques et minéraux destinés à l’agriculture. En 2013, 18,1 millions de tonnes de produits ont ainsi été commercialisés en France dont 12,4 millions de tonnes d’origine minérale et 5,7 millions de tonnes d’origine organique. « Cet observatoire fournit une réponse aux pouvoirs publics, aux organisations agricoles et à la société sur la répartition entre origines organique et minérale de la fertilisation et sur leurs apports en éléments nutritifs, en valeur neutralisante et en matière organique » précise l’ANPEA.

Les fertilisants sont regroupés en sept grandes catégories de produits : amendements minéraux basiques, engrais minéraux et engrais organominéraux pour la fertilisation minérale ; engrais et amendements organiques bruts et élaborés pour la fertilisation organique. Pour chaque catégorie de produit, l’observatoire de la fertilisation donne un tonnage brut et un contenu, connu ou estimé, en éléments nutritifs N, P, K, Mg, S, en matière organique et en valeur neutralisante.

L’intégralité des résultats de l’observatoire, de 2010 à 2013, et le détail de la méthodologie mise en oeuvre pour sa construction, sont disponibles sur le site internet de l’ANPEA.

  1. ANPEA : Association Nationale Professionnelle pour les Engrais et Amendements

  2. UNIFA : Union des Industries de la Fertilisation

  3. CAS : Chambre syndicale des Améliorants organiques et Supports de culture

  4. AFCOME : Association Française de Commercialisation et de Mélange d’Engrais