Ufab ambitionne de transformer 3500 t de légumineuses d’ici 2025

L’Ufab, filiale du groupe Le Gouessant, qui fête ses 50 ans, a inauguré ce 30 septembre sa nouvelle usine de protéines végétales texturées à Noyal-sur-Vilaine (35). Elle entend développer une filière locale de culture et de valorisation de graines de pois et féveroles dans le Grand Ouest, cultures adaptées aux conditions pédoclimatiques du secteur. À l’horizon 2025, l’Ufab entend transformer 3 500 tonnes de légumineuses auprès de 250 agriculteurs.

Les ingrédients issus de cette opération sont des protéines végétales texturées, des farines d’amidon et des fibres, utilisés par l’industrie agroalimentaire pour les préparations culinaires.. Photo : Ufab

Ce nouveau site de transformation de pois et féveroles utilise un procédé de concentration et texturation durable et sain, sans chimie. Les ingrédients issus de cette opération sont des protéines végétales texturées, des farines d’amidon et des fibres, utilisés par l’industrie agroalimentaire pour les préparations culinaires. Les coproduits (notamment les coques) sont quant à eux valorisés en nutrition animale, permettant à l’Ufab de valoriser 100 % de la graine.

« La logique du groupe est de produire sur le territoire pour le rendre plus résilient et plus durable, témoigne Carine Maret, directrice de l’Ufab. Le contexte pousse à relocaliser la production. Il répond aussi à notre volonté de donner plus de valeur ajoutée aux agriculteurs en leur offrant de nouveaux débouchés. »