Timac Agro

« De vraies tensions sur le phosphore »

Pour faire face aux demandes, Timac Agro travaille la diversité de ses sourcing, avec du phosphore venant notamment d’Afrique du Nord, d’Amérique Latine, du Moyen Orient. Photo Timac Agro

Avec des disponibilités de matières premières incertaines sur les engrais, déjà observées en amont du conflit ukrainien, Timac Agro rappelle pour autant l’importance de la fertilisation phosphatique pour l’obtention de bons rendements, en reconnaissant ne répondre aux commandes qu’en présence de stocks.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous