Semences de maïs pour la campagne 2022-2023

Une quasi-stabilité du plan de production en France avec 84500 ha

3229 agriculteurs multiplicateurs sont impliqués dans la production de maïs semence, mais ce nombre est en baisse de 5% en 2022. Photo : olivierguerinphoto
3229 agriculteurs multiplicateurs sont impliqués dans la production de maïs semence, mais ce nombre est en baisse de 5% en 2022. Photo : olivierguerinphoto

84500 hectares, c’est le programme de production de semences de maïs mis en place en France en vue de la campagne 2022-2023.

« Un chiffre qui marque une quasi-stabilité du plan de production France par rapport à 2021, et confirme la place de la France en tant que premier producteur européen de semences de maïs », indique Maize in France.

Le nombre de variétés multipliées est lui aussi quasi stable : 2439 contre 2450 en 2021. Le nombre d’agriculteurs multiplicateurs impliqués dans la production de maïs semence est quant à lui en baisse de 5% en 2022, avec 3229 agriculteurs recensés.

Concernant le plan de multiplication maïs semences européen, la tendance est à une légère baisse. Maize in France estime un plan en baisse de 7% pour atteindre 174000 ha. Les surfaces baisseraient de 14% en Roumanie et de 16% en Hongrie. La tendance est également à la baisse en Autriche et Slovaquie, stable en Pologne et Allemagne, et en légère hausse en Italie. Hors UE, la baisse envisagée en Ukraine serait limitée à -24%, soulignant la résilience des réseaux locaux de production, dans un contexte de conflit avec la Russie.

« Les états culturaux sont globalement satisfaisants au niveau européen, alors que les maïs entrent en floraison et que s’ouvre la période critique de castration du maïs, détaille Maize in France. Les sommes de température se sont accumulées rapidement en début de cycle et les floraisons ont débuté avec une dizaine de jours d’avance. Cependant, les conditions de début de cycle ont été sèches sur la plupart des bassins de production et nécessitent un recours accru aux irrigations. En France, des impacts de grêle localisés sont à signaler. »