Roullier : un prêt européen de 50 millions d’euros

Pour financer ses activités de recherche et développement, le groupe Roullier a reçu un prêt de 50 millions d’euros en provenance de la Banque européenne d’investissement (BEI). C’est le premier prêt de ce type accordé dans le cadre du nouveau programme de financement de la banque, le Prêt-programme en faveur de l’agriculture et de la bio économie, lancé en avril dernier à la faveur des coopératives et entreprises privés en Europe. Ce prêt est destiné à améliorer le portefeuille produit, la recherche de nouveaux domaines d’application adaptés aux besoins nutritifs des plantes et des animaux ainsi que l’adaptation de l’outil de production.

 

 « Nous sommes fiers d’être la première entreprise à bénéficier de ce financement de la BEI, véritable reconnaissance de notre investissement depuis près de 60 ans dans l’Innovation », se félicite Sébastien Chauffaut, Président du Directoire du groupe Roullier. Ce financement nous permettra de poursuivre et d’accélérer nos projets de recherche de nouveaux produits et processus novateurs toujours dans l’objectif de favoriser une agriculture raisonnée. »

Dans un dossier de presse très étoffé, le groupe qui réalise 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires précise les axes de recherche notamment les principes actifs des algues et autres plantes  grâce à des outils innovants (serre de phénotypage, rhizotube pour étudier la croisance en continue des racines) la digestibilité des plantes grâce à des  rumens et systèmes digestifs artificiels.