Rotation

Se passer des cultures de printemps, une solution contre la problématique de l'eau ?

D’un coté, le manque d’eau au printemps et en été met en difficulté les cultures de printemps, mais de l’autre, les rotations courtes, sans culture de printemps, font face à des impasses de désherbage. Photo : H.Grare/Pixel6TM

Favoriser les cultures d’hiver au sein de la rotation semble au premier abord intéressant par rapport à la problématique de l’eau. Mais, aussi bien au niveau agronomique que pour répartir les risques, les cultures de printemps demeurent incontournables.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous