Rétribuer les aménités positives de l’AB (Coop de France)

Dans un communiqué diffusé ce jour, la coopération agricole demande un dispositif rétribuant les aménités positives des agriculteurs engagés en bio. Une demande qui fait suite à l’annonce de l’arrêt de l’abondement de l’Etat en complément du Feader pour l’aide au maintien destiné aux agriculteurs bio après leur période de conversion.

Coop de France tient à rappeler que la dynamique du secteur est toujours très forte tant au niveau des conversions qu’au niveau de la consommation. « Aujourd’hui les bienfaits environnementaux de l’agriculture biologiques sont reconnus et afin de valoriser les externalités positives engendrées par les agriculteurs engagés dans cette voie, Coop de France demande la mise en place d’un dispositif de soutien rétribuant les aménités positives des agriculteurs biologiques. Le 2e chantier des états généraux de l’alimentation portant sur une « Alimentation saine, sure, durable et accessible à tous », qui s’ouvre actuellement, sera l’occasion de rappeler cette nécessité de poursuivre le développement de l’agriculture biologique avec des politiques publiques claires et encourageantes sur le long terme. »