Résidus phyto dans l’alimentation : l’Efsa rassure

L’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) a publié le 21 mai son dernier rapport annuel sur les résultats des contrôles de résidus de produits phytopharmaceutiques dans l’alimentation. 

« Ce rapport annuel confirme que l’écrasante majorité des produits alimentaires européens – 97,5% - ne contient pas de résidus de produits phytopharmaceutiques ou des résidus en deçà des LMR (Limites Maximales de Résidus), analyse l’UIPP dans un communiqué. Concernant les données nationales, l’ANSES indique que pour les denrées produites en France, le taux de dépassement des limites maximales de résidus (LMR) est de 1,1 %, soit un taux comparable à celui d’autres Etats membres tels que l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

Pour Eugénia Pommaret, Directrice Générale de l’UIPP : « la filière agricole dans son ensemble peut se féliciter de ces très bons résultats, en progrès constants depuis 10 ans, qui sont de nature à rassurer les consommateurs quant aux produits qu’ils achètent. Au total, l’EFSA a analysé 79 035 échantillons de denrées alimentaires provenant des pays membres de l’Union européenne. »

Les 2,5% d’échantillons non conformes à la réglementation sont principalement dus à des produits importés hors Europe, à des causes climatiques exceptionnelles et à des conditions d’utilisation inappropriées.

Et Eugénia Pommaret de conclure : « Nous pensons qu’il est encore possible d’aller plus loin. A ce titre, l’industrie de la protection des plantes a lancé depuis l’année dernière un nouveau projet pour contribuer à réduire encore plus les résidus au niveau européen. Nous allons ainsi continuer à investir sur la sensibilisation, le conseil, la formation et les pratiques des intervenants sur le terrain. »

 

Consulter le résumé  du rapport (en anglais) : ici