Projet

Néalia souhaite implanter une usine de trituration du soja dans les Ardennes

Au micro, Armand Barré, directeur général de Néalia, a confirmé la mise en place d’une usine qui triturera 25 000 tonnes de graines par an. Photo : A. Legendre/Terroir Est

Les travaux du projet Arpeege ont mis en évidence un potentiel bassin de production de soja sur les crêtes pré-ardennaises. Néalia a décidé d’y implanter une usine de trituration, qui devrait voir le jour fin 2023.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous