Perspectives 2022-2023

Le Groupe Advitam : un plan de sobriété pour retrouver de la performance

Les jardineries du Groupe Advitam vont baisser leur température de 2 à 3 °C afin de réaliser des économies d'énergies. Photo : Groupe Advitam
Les jardineries du Groupe Advitam vont baisser leur température de 2 à 3 °C afin de réaliser des économies d'énergies. Photo : Groupe Advitam

Pour le Groupe Advitam, l’enjeu de 2023 est de restaurer la performance avec des gains de productivité et un plan de sobriété, après un résultat net négatif sur l’exercice 2021-2022. Des actions ont déjà été entreprises, comme diminuer la température des jardineries ou suivre la consommation des camions.

Premier point presse ce 7 décembre pour Jean-Philippe Kerr, directeur général d’Unéal et du Groupe Advitam depuis sa nomination en septembre dernier. Et sa mission est ardue : il doit aider à retrouver de la performance pour le groupe. En effet, sur l’exercice 2021-2022, son Ebitda est en baisse de 4 M€ par rapport à l’exercice précédent et le résultat est en négatif de 3,5 M€. Une campagne compliquée pour le groupe coopératif des Hauts-de-France, bien décidé à renouer avec la performance au plus vite. Et les actions ne se sont pas fait attendre.

Depuis avril 2022, des groupes de travail ont été mis en place pour voir comment procéder pour retrouver la performance précédente.

« La feuille de route fixée par le conseil d’administration et la mission confiée à Jean-Philippe Kerr ont pour objectif de restaurer une profitabilité pour le groupe afin de continuer à accompagner dans la durée les adhérents, évoque Armel Lesaffre, président d'Unéal et du Groupe Advitam. Les lignes directrices seront fixées d’ici la fin de ce mois de décembre. »

Des vêtements chauds pour les collaborateurs

La mission du nouveau directeur sera donc de mettre en place un plan de sobriété. D’abord énergétique, car le groupe est un gros consommateur d’électricité et de gaz. Des mesures ont déjà été prises. Par exemple, les jardineries vont baisser leur température de 2 à 3 °C. Des vêtements chauds seront fournis aux collaborateurs afin de garantir leur bien-être. Un inventaire des moteurs électriques dans les silos a été effectué afin de voir si certains pouvaient être remplacés pour moins consommer. Un suivi des consommations de la flotte composée d’une centaine de camions a été initié.

« Les objectifs sont de limiter la hausse du prix de l’énergie dans nos comptes d’exploitation et donc de limiter les kilowatts consommés, détaille le DG. Nous retravaillerons ensuite nos niveaux de marge dans chacun des métiers pour équilibrer nos comptes. »

Le groupe travaille aussi sur ses organisations afin d’améliorer son efficacité. Cela passera par la transversalité entre les différents métiers comme l’optimisation des achats de frais généraux.

 

À lire également les articles sur le Groupe Advitam parus ce 8 décembre :

- " Exercice 2021-2022 : L’activité alimentaire pénalise le résultat du Groupe Advitam "

- " Unéal/Groupe Advitam : Jean-Philippe Kerr accompagnera le futur DG "