Néonicotinoïdes : réactions sur Twitter suite à l’arrêt de la Cour de justice

Le 19 janvier 2023, la Cour de justice de l’Union Européenne a rendu un arrêt sur l'utilisation des néonicotinoïdes en semences : « Les États membres ne peuvent pas déroger aux interdictions expresses de mise sur le marché et d’utilisation de semences traitées à l’aide de produits phytopharmaceutiques contenant des néonicotinoïdes. »

Cette décision intervient quelques jours après le lancement de la consultation publique sur un projet d'arrêté qui autorise, pour une durée de cent vingt jours, l'emploi de semences de betteraves sucrières traitées avec un produit phytopharmaceutique contenant la substance active imidaclopride ou thiamethoxam, et à quelques mois des prochains semis de betteraves.

Sur Twitter, les réponses ne se sont pas fait attendre :

Le 19 janvier, l'association Générations Futures s'est félicitée de cette victoire :

 

 

Le 20 janvier, Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne, connu sur Twitter pour ses vidéos humoriste, a souligné son mécontentement.

 

 

Le 21 janvier, le ministre de l'Agriculture s'est exprimé à ce sujet lors de son déplacement au Forum mondial de l’alimentation et de l’agriculture à Berlin :