Moisson 2022

Des rendements dans la moyenne olympique chez Axéréal

En blé tendre, la moyenne régionale sur la zone Axéréal est comprise entre 40 et 100 q/ha.  Photo : Didier Depoorter
En blé tendre, la moyenne régionale sur la zone Axéréal est comprise entre 40 et 100 q/ha. Photo : Didier Depoorter

Avec près de 2 semaines d’avance, la moisson d’été d’Axéréal est sur le point de s’achever sur le territoire de collecte de la coopérative. Zoom sur la qualité et les rendements obtenus.

Selon Axéréal, les grains 2022 présentent une excellente qualité sanitaire, et une qualité technologique parfaitement adaptée aux attentes des clients des filières du groupe. Les taux de protéines sont satisfaisants (moyenne à 11,9 pour le blé tendre par exemple), et seront par exemple un atout pour le secteur de l’alimentation animale.

Les rendements moyens sont dans la moyenne « olympique », mais se révèlent très hétérogènes d’une exploitation à l’autre. Les moyennes régionales sur la zone Axéréal sont comprises entre 40 et 100 q/ha en blé tendre ; l’orge oscille entre 65 à 85 q/ha ; le blé dur termine avec un rendement supérieur à la moyenne, sur des fourchettes allant de 50 à 85 q/ha. Les rendements en colza sont globalement plus réguliers avec des rendements entre 30 et 50 q/ha.

De forts écarts de rendement

« La moisson 2022 restera marquée par une cadence très intense, inhabituellement précoce, parfaitement gérée par les équipes de la coopérative qu’il faut en cela féliciter, évoque Jean-François Loiseau, président d’Axéréal. Les résultats à ce stade s’inscrivent dans une moyenne correcte, et affichent globalement une qualité très bonne, conforme aux attentes des clients de nos filières françaises et internationales. Il faut cependant noter une très grande hétérogénéité avec de forts écarts de rendement pour de nombreuses cultures. Notre transformation agricole et alimentaire se voit confirmée par une collecte importante de grains en filières à cahier des charges, atteignant le million de tonnes. »

La moisson d'été se termine et laisse s'entrouvrir celle d'automne.

« La moisson d’automne est annoncée avec près d’un mois d’avance pour certaines cultures, comme le tournesol dont les premières livraisons sont attendues fin août. Cette situation est inédite et va mettre nos équipes en action plus tôt que prévu », précise Vincent Graffin, directeur collecte et mise en marché chez Axéréal.