L’IA pour contrôler les vulpins au Royaume-Uni

Une équipe composée d’experts des entreprises Bosch, BASF Digital Farming GmbH, Chafer Machinery, fabricant de pulvérisateurs, et Rothamsted Research, va utiliser les technologies de l’agriculture numérique et de l’intelligence artificielle pour remédier au problème persistant du vulpin que subissent les agriculteurs britanniques. Le vulpin serait responsable de la perte de 800 000 tonnes de blé par an chez les agriculteurs britanniques, avec une perte économique associée d’environ 400 millions de livres sterling (environ 450 M€).

Le consortium du projet s’est vu accorder une subvention de 1,4 millions de livres sterling (environ 1,57 M€) par le département de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales britannique, associé à Innovate UK, l’agence britannique pour l’innovation.

Grâce à la technologie de caméras de pulvérisation intelligente de Bosch, Chafer Machinery concevra des pulvérisateurs à rampe innovants pour détecter, identifier et cartographier le vulpin à différents stades de croissance, dans les cultures céréalières d'une exploitation. Cette technologie de pulvérisateurs intelligents sera testée sur des exploitations agricoles sélectionnées par Rothamsted Research.

Les agronomes de Rothamsted se chargeront d’identifier les images collectées et d’aider les algorithmes de Bosch à reconnaître le vulpin dans les cultures de céréales. Ces informations seront ensuite traitées et analysées par BASF Digital Farming et intégrées à xarvio® Field Manager, où elles seront utilisées pour cartographier les populations de vulpin dans les cultures, afin de développer des plans intégrés de gestion des adventices, destinés à contrôler le vulpin de manière ciblée.