Les activités végétales du groupe Altitude ont progressé

L’assemblée générale de l’Union des coopératives Altitude qui s’est tenu le 11 mars dans le Cantal a acté d’un contexte compliqué pour l’exercice 2018/2019.  Le manque de dynamisme des productions, les difficultés météorologiques, l’inflation de certains coûts et la consommation en berne explique un chiffre d’affaire stable mais un résultat consolidé du groupe en baisse. Un plan de transformation et de relance a été acté. Trois axes majeurs ont été retenus :

 - Travailler ensemble en mode multi-filières/ Multi-activités

- Pérenniser, améliorer et piloter la performance économique 

- Elargir l’offre en fonction des marchés (adhérents, clients) et des innovations.

L’activité nutrition animale a progressé de plus de 5% en raison d’un marché bovin viande plus porteur que le marché laitier. Les ventes de semences ont augmenté de 7%, celles de produits de santé végétale de 8% et celles de fertilisants de 6%. Le communiqué précise :

Face à la multiplication des sècheresses estivales, nos équipes mettent en place de nombreux essais pour réorienter les systèmes fourragers et les rendre plus résilients en diversifiant les cultures et en confortant les récoltes de fourrages de printemps.