Le Gouessant investit dans les data sciences

Le Groupe coopératif Le Gouessant (Lamballe, 22) a décidé d’investir dans les systèmes d’analyse de données pour « améliorer le revenu de ses adhérents et la maîtrise des modèles de production alternatifs ». La coopérative est entré en février dernier au capital de See-d, une start up basée à Vannes (Morbihan), créée par un enseignant chercheur en mathématiques. Elle emploie 6 experts de haut niveau, spécialisés dans le conseil et les réalisations en Data Sciences et Intelligence Artificielle. Son cœur de métier : extraire des données d’un système complexe puis, les rendre parlantes en créant des solutions mathématiques et statistiques facilitant l’aide à la décision. À la clé : des gains de productivité, de marge et de temps pour les entreprises. En devenant actionnaire de See-d, Le Gouessant accompagne l’essor de la startup bretonne dans les différents secteurs industriels où elle exerce déjà (transport, gestion des déchets, sécurité…) Elle l’aide également à développer un pôle d’excellence dans le domaine de l’élevage.

Le Gouessant a aussi reçu un avis favorable à sa requête d’extension de circonscription territoriale, de la part du Haut Conseil de la Coopération Agricole. La zone de reconnaissance de la « Coopérative par nature » s’étend désormais à 3 départements supplémentaires : le Calvados, l’Orne et le Maine-et-Loire (en plus des départements du Finistère, des Côtes-d’Armor, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Manche et Mayenne.)