« La France doit défendre l’agriculture biologique »

L’APCA, Cebio, Coop de France, Fnab, Synabio et Synadis Bio s’expriment dans un communiqué commun : « Depuis bientôt trois années, le règlement européen de l’agriculture biologique est en attente. Le Conseil des ministres de l’agriculture du 12 juin dernier a décidé de repousser la prise de décisions quant au règlement européen sur l’agriculture biologique et de ne pas statuer sur les lignes rouges identifiées par les organisations françaises engagées dans l’agriculture biologique et transmises au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. » :

Rappelons ces "lignes rouges" :

-La proposition visant à autoriser la culture en bacs dans les pays scandinaves et les pays baltes n’est pas acceptable.

-Le refus des dérogations au contrôle annuel promues par les législateurs européens.

-En ce qui concerne les contaminations par les pesticides, le statu quo comme le compromis en discussion ouvrent une boîte de pandore en laissant aux Etats membres la possibilité d’adopter « des mesures de déclassement nationales ».