Gestion de l’eau d’irrigation

Les retenues de la discorde

Entre 2007 et 2020, 1 834 plans d’eau à usage agricole ont été autorisés ou déclarés en France, selon les données du ministère de la Transition écologique. Photo : Irrigants de France

Pour les agriculteurs irrigants, la sécurité de l’approvisionnement en eau peut passer par la création de retenues artificielles permettant de stocker de l’eau d’hiver pour l’utiliser en période d’irrigation, en substitution aux prélèvements estivaux effectués dans le milieu. Ces projets de retenues de substitution font souvent l’objet de contestations.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous