Fusion Val-Nantais-Terrena

Quand Terrena mise sur les légumes

Pour Didier Baley, directeur de Val Nantais depuis deux ans, cette fusion va permettre de développer les synergies entre les productions, de l’amont jusqu’à l’aval.

Effective depuis le 1er octobre, la fusion entre la coopérative maraîchère Val Nantais (55 millions d’euros de CA, 40 adhérents) et Terrena (4,5 milliards d’euros de CA, 22 000 adhérents) avait été annoncée dès le début d’année.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous