Financière Turenne Lafayette : Beulin veut des solutions structurelles

Le groupe Financière Turenne Lafayette, acteur majeur du marché français de la salaisonnerie, des plats traiteurs et de la conserverie (Madrange, William Saurin, Garbit…) a informé les services de l’Etat de la découverte de pratiques de présentation trompeuse de ses comptes.  « Face à cette situation, qui représente un risque pour la pérennité du groupe et afin de s’assurer de pouvoir préserver les 3 000 emplois directs et les 1 500 emplois intérimaires et prestataires, l’Etat prendra ses responsabilités pour accompagner la nouvelle direction et les salariés, et se mobilisera, aux côtés des clients, des fournisseurs, des banques et des partenaires historiques du groupe pour soutenir l’entreprise dans cette période » explique le ministère de l’Agriculture.

Interrogé au micro d’Europe 1, Xavier Beulin, président de la FNSEA a expliqué que, si des mesures urgentes doivent en effet être mises en place, notamment pour sauver les emplois, ce sont surtout des solutions structurelles qu’il faut envisager, soulignant que la nationalisation n’est « surtout pas la solution. »