Export de céréales françaises

Avoir une chaîne logistique fluide

Les coopératives et les négoces subissent des tensions sur les moyens logistiques sur le routier et le ferroviaire. Photo : S.Bot/Média et Agriculture

La campagne 2022-2023 d’export de céréales débute à peine, mais elle est déjà impactée par un manque de chauffeurs, un report modal vers le fluvial et un fret cher sur le grand export. Les opérateurs devront donc trouver des camions et des barges pour livrer les céréales des OS aux ports et pour ensuite les expédier.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous