Europe/blé : les rendements français revus à la baisse

Dans son bulletin mensuel de juillet 2016 sur les prévisions de récoltes, la Commission européenne estime les rendements moyens en Europe pour le blé tendre à 6,1 t/ha, un chiffre en retrait par rapport à la campagne précédente (-2,9%) mais supérieur de 4,6% par rapport à la moyenne quinquennale.

La France apparaît comme « grand perdant », mais faut-il rappeler qu'il s'agit du plus gros producteur. Les rendements moyens sont estimés à 7,37 t/ha pour la campagne 2016, c'est presque -7% par rapport à la campagne précédente, mais au-dessus de la moyenne quinquennale de 0,5%.

Globalement, ce sont les pays du nord de l'Europe qui ont souffert du manque d'ensoleillement. Les pays du sud ont certes subi des vagues de chaleur, mais devraient connaître une bonne campagne. D’après le rapport de la Commission européenne, des pays comme la Bulgarie ou la Roumanie ont bénéficié d'excellentes conditions et pourraient enregistrer des rendements records.