Édito

Les coopératives et négoces préparent demain

Photo : Ton Forio/Adobe Stock
Photo : Ton Forio/Adobe Stock

À l’heure où le groupe Soufflet rentre dans le giron d’InVivo, on peut se demander quelles sont les préoccupations des dirigeants de la distribution agricole. Gouvernance, formation des élus, renouvellement des générations (chez les dirigeants comme chez les agriculteurs), transmission, ouverture de capital, besoin en financement, optimisation du BFR, internationalisation, administrateur indépendant, portage de foncier, faible participation aux assemblées générales et de section, déficit de représentativité, répartition de la valeur… autant de sujets sur lesquels les coopératives et les négoces réfléchissent. Quelles sont les stratégies déployées pour être toujours là demain ? Chacun sa méthode.

Terres du Sud, par exemple, a procédé à son refinancement général, pour un montant d’environ 100 millions d’euros, afin de concrétiser les projets énoncés dans son programme « Développeur de terroirs ». Côté négoces, la famille Bidaut, avec Asel, Semences de l’Est, Brie Alternative et Traitaphyt, mise sur la holding Issipa pour se développer.

La transmission d’entreprise est aussi une question que les dirigeants anticipent de plus en plus. Pour les aider, ils peuvent compter sur l’accompagnement des réseaux économiques, comme Impaact et Actura Finance.

En ce qui concerne l’ouverture de capital aux salariés, cela reste pour les coopératives une solution à promouvoir. Elles ne sont peut-être pas équipées pour engager ce type d’actionnariat car, par manque de temps et de maturité, le projet n’aboutit pas. Aujourd’hui, la priorité est donnée aux adhérents. Mais c’est une solution qui peut se mettre en place si elle est bien anticipée.

Tous ces sujets sont hautement stratégiques, c’est pourquoi certaines structures n’ont pas souhaité nous répondre. Comme le dit l’adage, « pour vivre heureux, vivons cachés ». Merci aux personnes qui ont accepté de dévoiler leur stratégie avec nous.

Édito de Circuits Culture n°532 de mai-juin 2022 : pour vous abonner