Covid-19 et alimentation : les coop veulent rassurer

Face à la 5e vague de covid-19, « la Coopération Agricole a tenu à rassurer sur la capacité des entreprises à assurer l’approvisionnement alimentaire », indique l’organisation dans un communiqué. Aujourd’hui, au sein des coopératives, l’absentéisme toucherait environ 10 % des effectifs de salariés, ce qui se traduirait par un impact limité sur la production. 

« La Coopération Agricole en appelle à ce que le pragmatisme soit au cœur des mesures prises par le Gouvernement pour impacter au minimum les activités économiques, en permettant notamment de : 

• Rendre plus accessibles aux entreprises de la chaîne alimentaire, en termes de volumes et de coûts, les masques FFP2 qui garantissent une meilleure protection sanitaire des salariés ;

• Garantir la continuité de service des salariés de la chaîne alimentaire, en leur donnant, après le personnel soignant, un accès prioritaire aux tests antigéniques et PCR et en assurant la garde de leurs enfants dont les classes seraient fermées. »

Par ailleurs, la Coopération Agricole souhaite que soit déclaré un moratoire sur l’application des pénalités logistiquesjusqu’à nouvel ordre.